Cet article date de plus de trois ans.

L'inventeur danois Peter Madsen condamné à la prison à vie pour le meurtre de la journaliste suédoise Kim Wall dans un sous-marin

L'homme de 47 ans était jugé pour l'assassinat de la journaliste dans son sous-marin en août 2017. Il a décidé de faire appel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le "Nautilus UC3" est acheminé dans le port de Copenhague (Danemark), le 11 août 2017, après avoir coulé puis été renfloué par l'armée. (ANDERS VALDSTED / SCANPIX DENMARK / AFP)

Peter Madsen a été condamné à la prison à vie, mercredi 25 avril par le tribunal de Copenhague (Danemark), pour le meurtre d'une journaliste suédoise. L'inventeur danois de 47 ans a été reconnu coupable du meurtre avec préméditation de Kim Wall, âgée de 30 ans, de lui avoir infligé des mutilations sexuelles et d'avoir démembré et décapité son cadavre avant de le disperser en mer depuis son sous-marin "Nautilus". Le corps démembré et mutilé de la victime avait en effet été retrouvé en août 2017, dans le détroit entre le Danemark et la Suède. 

Le 10 août 2017, la journaliste était montée à bord de son sous-marin dans le cadre d'un reportage consacré à Peter Madsen. Inquiet de ne pas recevoir de nouvelle de sa compagne, l'ami de Kim Wall avait alors alerté la police dans la nuit. De son côté, le parquet avait lui aussi requis la prison à vie.

Quelques minutes après l'annonce de la condamnation, l'avocate de Peter Madsen a déclaré que son client faisait appel. "La seule chose que je peux dire, c'est que mon client et moi ne sommes pas satisfaits des conclusions auxquelles la cour est arrivée. C'est pour cela que mon client a fait appel", a déclaré à la presse Betina Hald Engmark. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.