L'évadé d'Argentan repris après 24 h de cavale

Ce détenu de 21 ans s'était échappé mardi soir en profitant d'une hospitalisation. Selon le syndicat FO-pénitentiaire il se serait rendu. Il risque trois années de prison supplémentaires.

(IDÉ)

Il avait expliqué qu'il avait avalé deux lames de rasoir. Ses menottes lui avaient alors été retirées, le temps d'effectuer une radio à l'hôpital d'Argentan. Et c'est à ce moment là qu'il avait pris la fuite. Une escapade de courte durée puisqu'il a été repris. Le syndicat FO-pénitentiaire affirme qu'il s'est rendu.

Gaëlle Reverter, substitut du procureur de la République au tribunal de grande instance d'Argentan, confirme qu'il est "en train d'être rapatrié à Argentan, où il va être jugé cet après-midi en comparution immédiate ".

Il purgeait une peine pour extorsion de fonds par violences,
et était libérable en janvier 2015. Il risque désormais trois ans de prison supplémentaires.