Justice : Vincent Bolloré devant les juges

Soupçonné d'avoir financé les campagnes de deux chefs d'État africains en échange de la gestion de plusieurs ports, Vincent Bolloré a été présenté à deux juges d'instruction après deux jours passés en garde à vue.

France 3

Vincent Bolloré a été déferré devant les juges en vue d'une éventuelle mise en examen. Entendu depuis deux jours par les enquêteurs, il doit faire face à des soupçons de corruption. En direct de Nanterre (Hauts-de-Seine), le journaliste Clément Weill-Raynal fait le point. Il explique : "Les enquêteurs soupçonnent Vincent Bolloré d'avoir financé et participé de manière occulte aux campagnes électorales de deux chefs d'État africains, celui du Togo et celui de Guinée. En échange de quoi le groupe Bolloré aurait obtenu la gestion des installations portuaires de Lomé (Togo) et de Conakry (Guinée), ce qui pourrait constituer un délit de corruption".

Vers une mise en examen ?

Vincent Bolloré pourrait être mis en examen. Le journaliste poursuit : "Le groupe Bolloré, très présent en Afrique, dément toute corruption, mais force est de constater que les explications de Vincent Bolloré ne semblent pas avoir convaincu les policiers de l'office central de lutte contre la corruption où il vient de passer deux jours en garde à vue. À l'issue de cette garde à vue, il a été présenté aux deux juges d'instruction chargés de l'enquête qui pourraient le mettre en examen."

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'homme d\'affaire Vincent Bolloré à Paris, le 26 juin 2017.
L'homme d'affaire Vincent Bolloré à Paris, le 26 juin 2017. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)