Justice : reconstitution du refus d’obtempérer au Pont-Neuf

Publié
Justice : reconstitution du refus d’obtempérer du Pont-Neuf
FRANCE 2
Article rédigé par
B.Delombre, P.Mauger, E.Martin, L.Barbry, France 3 Île-de-France, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

Vendredi 17 juin, une reconstitution de l’affaire dans laquelle un policier avait tué deux automobilistes qui refusaient d’obtempérer le 24 avril, a eu lieu au Pont-Neuf, à Paris.

C’est une affaire qui avait beaucoup fait parler. Il y a plusieurs semaines, deux hommes avaient été tués par un policier, car ils refusaient d’obtempérer. Pour mieux comprendre les faits, une reconstitution a été mise en place, vendredi 17 juin, en présence du policier de 24 ans qui est l’auteur des tirs. L’objectif de la reconstitution est de mettre en lumière si le policier a tiré en état de légitime défense.

Plusieurs détonations entendues

Le drame est survenu en présence de témoins et selon eux, de nombreux coups de feux ont été tirés. "On a entendu deux coups de feux, puis après, on en a entendu quatre, puis je ne pourrai pas dire si c’est six ou sept", explique l’un d’entre eux. Les premiers éléments de l’enquête tendent à montrer que le policier de 24 ans aurait tiré dix fois, d’abord sur le pare-brise puis sur le côté avant de viser l’arrière de l’habitacle. Le fonctionnaire est libre, mais il a été mis en examen pour homicide volontaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.