Justice : 3 000 policiers mobilisés dans la traque de Redoine Faïd

La traque de Redoine Faïd, un braqueur ayant réussi à s'évader en hélicoptère de la prison de Réau (Seine-et Marne) dimanche 1er juillet, se poursuit. Près de 3 000 policiers et gendarmes sont mobilisés sur tout le territoire. En duplex devant les locaux de la police judiciaire à Versailles (Yvelines), la journaliste de France 3 Nathalie Perez fait un point sur la situation. 

France 3

Depuis son évasion spectatulaire en hélicoptère de la prison de Réau (Seine-et-Marne) dimanche 1er juillet, Redoine Faïd reste introuvable, malgré l'important dispositif policier mis en place pour le retrouver. Près de 3 000 policiers et gendarmes quadrillent le territoire et surveillent la frontière entre la France et la Belgique. "Selon nos informations, les enquêteurs travaillent sur la piste familiale. Son frère, qui était présent au parloir lors de l'évasion de Redoine Faïd, est toujours en garde-à-vue dans les locaux de la police judiciaire à Versailles", a indiqué la journaliste de France 3 Nathalie Perez.

Des connexions avec le milieu corse ?

Redoine Faïd était psychologiquement préparé à cette évasion. Lors de son dernier procès, le braqueur, condamné à 25 ans de réclusion, avait avoué aux magistrats que la seule façon de supporter sa détention était de préparer une évasion. "Redoine Faïd aurait entretenu de nombreux contacts ces derniers mois avec le gang corse de la Brise de mer, qui pourrait l'exfiltrer dans un pays étranger", a précisé la journaliste de France 3 Nathalie Perez. Faïd avait déjà réussi à s'évader en 2013 de la prison de Sequedin (Nord), après avoir pris en otage quatre gardiens de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le braqueur récidiviste, Redoine Faïd, est actuellement en fuite après s\'être évadé du centre pénitentiaire de Réau en Seine-et-Marne.
Le braqueur récidiviste, Redoine Faïd, est actuellement en fuite après s'être évadé du centre pénitentiaire de Réau en Seine-et-Marne. (MAXPPP)