Jérôme Kerviel obtient sa remise en liberté sous bracelet électronique

Jérôme Kerviel a donc obtenu sa remise en liberté sous bracelet électronique. L'ancien trader de la Société Générale sortira de prison lundi selon son avocat

(Jérôme Kerviel en mai dernier alors qu'il marchait en Italie © MAXPPP)

La cour d'appel de Paris a confirmé ce jeudi la décision prononcée en première instance par un juge d'application des peines, à savoir la remise en liberté Jérôme Kerviel. L'ancien trader de la Société Générale sortira lundi et sera équipé d'un bracelet électronique. Il permettra aux magistrats de suivre le moindre des mouvements de Jérôme Kerviel. Le procureur général s'était prononcé contre cette remise en liberté.

Jérôme Kerviel sera autorisé à quitter son domicile parisien de 7h à 20h30. Il pourra également sortir chaque week-end et jours fériés Il dispose également d'une promesse d'embauche dans une entreprise de conseil en logiciels informatiques. 

Selon David KoubbI, Jérôme Kerviel entend s'engager dans des engagements citoyens "en France et à l'étranger " pendant son temps libre.

"Jérôme Kerviel va reprendre le cours d'une vie tout à fait normale" (David Koubbi)
--'--
--'--

Raconter comment "cette finance folle est un cancer de notre société"

Jérôme Kerviel a été condamné définitivement à cinq ans de prison, dont trois ferme. Il purge sa peine depuis la mi-mai, à la prison de Fleury-Mérogis.La Cour de cassation avait confirmé en mars sa condamnation pénale pour abus de confiance, faux, usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système de traitement automatisé, mais a cassé les dispositions civiles de l'arrêt l'obligeant à payer 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts. Un nouveau procès au civil devra ainsi déterminer le préjudice financier de la banque et le montant des dommages qui lui sont imputables. Pour Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de Gauche, ami et membre du comité de soutien de l'ancien trader, Jérôme Kerviel va rester dans la lumière pour témoigner :

"Il aura à cœur de profiter de cette liberté de parole pour pouvoir raconter comment il était lui de l'autre côté, comment cette finance folle est un cancer de notre société. C'est une façon pour lui peut être de retrouver socialement un rôle. "

"Profiter de cette liberté de parole pour pouvoir raconter comment il était lui de l'autre côté" (A. Corbière)
--'--
--'--

"La joie de pouvoir sortir "

Patrice Gourrier, prêtre à Poitiers et soutien de Jérôme Kerviel. Il l'a rencontré lors d'un parloir juste après l'annonce de la décision "Il m'a dit sa joie de pouvoir sortir, le fait de ne plus être en prison et de travailler est extrêmement important. " "Jérôme Kerviel n'est pas bénéficiaire d'un passe-droit ", détaille-t-il :

"Personnellement je pense qu'il est victime d'un système amoral, auquel il a participé, mais qui ne veut pas se remettre en cause. Il est beaucoup plus facile d'accuser un homme que de changer de système. Il faut changer de système." 
 

"Jérôme Kerviel n'est pas bénéficiaire d'un passe-droit" (Patrice Gourrier)
--'--
--'--