Cet article date de plus de neuf ans.

Ils avaient battu à mort un automobiliste : des peines de 14 à 30 ans de prison requises

Sous les yeux de sa famille, Mohamed Laidouni avait été très violemment battu. Devant la cour d'assises des Yvelines, l'avocate générale a demandé des peines de 14 à 30 ans de prison contre huit des dix accusés. Contre l'automobiliste qui avait appelé ses amis à la rescousse, elle demande quatre ans de prison, dont trois ferme.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Un véritable déchaînement de violence, avec intention de tuer. "Je vais te crever devant ta mère" , aurait dit l'un des accusés, selon l'avocat des parties civiles, Me Francis Szpiner. Mohamed Laidouni est mort sous les coups d'une bande, sur une bretelle d'accès à l'autoroute A13, aux Mureaux, parce qu'il voulait absolument faire un constat à l'amiable... C'était dans la nuit du 27 juin 2010.

Depuis le 8 avril dernier, dix personnes comparaissent devant les assises des Yvelines. L'avocate générale vient de réclamer, à l'encontre de huit d'entre eux, des peines de 14 à 30 ans de prison. Ces hommes "étaient animés de l'intention de tuer" , a-t-elle expliqué pour justifier la sévérité de son réquisitoire. Mohamed laidouni a été "exécuté", "ils l'ont lynché au sol".

Contre la conductrice de la Clio, qui avait provoqué l'accident, avait refusé le constat et avait appelé ses amis à la rescousse, elle a demandé quatre ans de prison, dont trois ans ferme.

Le verdict est attendu vendredi, après les plaidoiries de la défense.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.