Gironde : deux ostréiculteurs condamnés pour travail dissimulé

Un couple d'ostréiculteurs du bassin d'Arcachon (Gironde) est accusé d'avoir pratiqué une activité commerciale assimilée à de la restauration.

France 2

Un couple d'ostréiculteurs est sous le choc. Le tribunal a jugé leur activité commerciale de Gujan-Mestras (Gironde) illégale, car la partie dégustation aurait pris le pas sur la production d'huîtres et leur cabane serait ainsi transformée en restaurant. En 2017, Fabrice et Géraldine Vigier auraient enregistré 198 000 € de recettes pour la vente de leurs huîtres, contre 317 000 € pour le vin, les crevettes et le pâté selon le tribunal. Des chiffres contestés par les ostréiculteurs.

Un cadre réglementaire complexe

La dégustation d'huîtres dans les cabanes est considérée comme le prolongement de l'activité de production. Un arrêté préfectoral de 2011 l'autorise sous conditions, avec l'interdiction par exemple d'agrémenter le repas d'un café ou d'un dessert. "Ce jugement met un point d'alerte sur le fait qu'on a un cadre réglementaire un peu complexe", estime Thierry Lafon, président du comité régional de la conchyliculture à Arcachon (Gironde). Les deux ostréiculteurs ont décidé de faire appel de la décision de justice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ostréiculteur sélectionne des huîtres à Cancale (Ille-et-Vilaine), le 29 novembre 2019. 
Un ostréiculteur sélectionne des huîtres à Cancale (Ille-et-Vilaine), le 29 novembre 2019.  (DAMIEN MEYER / AFP)