Cet article date de plus de sept ans.

"Ferme des 1.000 vaches" : décision dans 15 jours

Les opposants à la "ferme des 1.000 Vaches" ont demandé lundi en référé la suspension du permis de construire de la ferme géante devant le tribunal administratif d'Amiens. Le permis de construire, en Picardie près d'Abbeville, n'aurait pas été respecté par le promoteur. La décision du tribunal administratif doit tomber dans une quinzaine de jours.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jérôme Jadot Radio France)

Des clichés réalisés en novembre
dernier ont permis de repérer des bâtiments qui ne figuraient pas sur le permis
de construire de la ferme, non autorisés selon une association d'opposants. Michel
Ramery, le promoteur, a déposé une demande de permis de construire modificatif
afin de prendre en compte les bâtiments qui ne figuraient pas sur le permis.

Le tribunal administratif d'Amiens étudiait lundi en référé la suspension du permis de construire de cette "ferme des 1.000 vaches". Il rendra sa décision dans une quinzaine de jours. Cinquante à soixante militants, ainsi que quelques élus, étaient présents à l'audience.

Un projet unique en France

La ferme dite des 1.000 vaches, géante
exploitation laitière qui compterait en fait entre 500 et 800 bovins, est
assortie d'une unité de production d'électricité à partir du méthane issu des
déjections des animaux. Un projet très contesté, qui mettrait à mal la survie
de beaucoup de producteurs voisins.

A LIRE AUSSI  ►►► "1000 vaches" : un projet de ferme laitière tourne au vinaigre

Les opposants au projet ont
rencontré Cécile Duflot, ministre de l'Egalité des territoires et du logement
et Philippe Martin, ministre de l'Ecologie, fin janvier dernier. Ils espèrent
la suspension définitive du chantier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.