Fadettes : la mise en examen de Courroye annulée, Le Monde se pourvoit en cassation

Après l'annulation par la cour d'appel de Paris des mises en examen du procureur de Nanterre, Philippe Courroye, et son adjointe dans l'affaire des "fadettes" de journalistes du Monde qui travaillaient sur le dossier Bettencourt en 2010, le quotidien du soir annonce qu'il se pourvoit en cassation.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Selon  François Saint-Pierre, l'un des avocats du quotidien du soir, l'enjeu de cette affaire est majeur:

Selon lui le code pénal empêche les victimes d'abus de pouvoir de saisir la justice. "Le code prévoit que en principe on ne peut pas déposer plainte contre un magistrat lorsque celui-ci se voit reprocher la commission d'un crime ou d'un délit avant d'avoir obtenu de la justice l'annulation définitive de la procédure en cause. C'est la raison pour laquelle je soutiens toujours que cette disposition ne pouvait pas être appliquée pour conférer au procureur Courroye l'impunité. Vraiment l'enjeu est majeur. La question est de savoir si les citoyens dans ce pays, quand ils sont victimes d'abus de pouvoir d'un magistrat peuvent se plaindre en justice..."