En garde à vue pour des soupçons d'"escroquerie sur personne vulnérable", Igor et Grichka Bogdanoff ont été mis en examen

Les frères jumeaux étaient entendus, depuis mardi, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "escroquerie sur personne vulnérable et tentative d'escroquerie". Ils ont été présentés à un juge, jeudi.

Igor et Grichka Bogdanoff, le 8 mars 2011, à Paris.
Igor et Grichka Bogdanoff, le 8 mars 2011, à Paris. (LOIC VENANCE / AFP)

Igor et Grichka Bogdanoff, soupçonnés d'escroquerie, ont été mis en examen, dans la soirée du jeudi 21 juin, a appris franceinfo de source judiciaire. Ils sont poursuivis pour "escroquerie sur personne vulnérable et tentative d'escroquerie", selon cette même source. Les deux frères ont été placés sous contrôle judiciaire. La troisième personne, soupçonnée également dans cette affaire, a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention.

Les frères Bogdanoff "contestent fermement" les faits, selon Edouard de Lamaze leur avocat. Les jumeaux animateurs d'émissions scientifiques à la télévision, étaient entendus depuis mardi au commissariat du 16e arrondissement, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "escroquerie sur personne vulnérable et tentative d'escroquerie". Ils ont été déférés mercredi soir au tribunal, tout comme la troisième personne placée en garde à vue dans cette affaire. Ils ont été présentés à un juge d'instruction dans la journée de jeudi.

Soupçonné d'avoir escroqué une de leur connaissance

"Si la partie civile a pu être abusée par ailleurs, ce n’est en tout cas nullement de leur fait puisqu’ils entretiennent avec elle des relations saines, amicales et d’affaires, de longue date", a précisé l’avocat via un communiqué. Les frères vont démontrer "leur parfaite innocence", a-t-il poursuivi.

Les frères jumeaux sont soupçonnés d'avoir escroqué une de leur connaissance, un Parisien d'une cinquantaine d'années qui se dit producteur de cinéma. Cet homme est considéré comme vulnérable par la justice, car il est placé sous tutelle ou sous curatelle. Sur son profil Facebook, cet homme pose à plusieurs reprises aux côtés des Bogdanoff, dont il semble très proche et qu'il présente même comme ses "frères".

Il est reproché aux deux anciens animateurs de télévision d'avoir proposé à cet homme d'investir dans différents projets artistiques à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros. Il est aussi question d'achat de voitures de luxe. Mais à chaque fois, il n'y avait aucun retour sur investissement.