Doubs : un anesthésiste de Besançon soupçonné d'empoisonnements mortels

Le Dr Frédéric Péchier, anesthésiste à Besançon (Doubs), sera-t-il libéré ou présenté à un juge d'instruction jeudi 16 mai ? L'homme est soupçonné d'avoir intentionnellement mis en danger la vie de ses patients.

France 2

Teddy, un garçon de 4 ans pris en charge à la clinique Saint-Vincent de Besançon (Doubs) il y a trois ans pour une opération des amygdales, a fait deux arrêts cardiaques inexpliqués. A-t-il été victime du Dr Frédéric Péchier ? Un anesthésiste de 47 ans, mis en examen en 2017 pour sept cas d'empoisonnement. Le médecin est en garde à vue depuis mardi 14 mai.  

50 nouveaux cas présumés

"Il reste naturellement présumé innocent, mais pour mes clients, le doute est levé et ils attendent une réponse judiciaire qui se traduira certainement par une cour d'assises", explique Me Jean-Michel Vernier, avocat d'une victime présumée. Aujourd'hui, Teddy est suivi, mais ne présente pas de séquelles physiques. Il fait partie des 50 nouveaux cas d'empoisonnement présumés étudiés par les enquêteurs, dont 15 mortels. La garde à vue du Dr Péchier doit prendre fin jeudi 16 mai dans la matinée.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'anesthésiste de Besançon (Doubs) soupçonné d\'empoisonnements, Frédéric Péchier, le 29 mai 2017.
L'anesthésiste de Besançon (Doubs) soupçonné d'empoisonnements, Frédéric Péchier, le 29 mai 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)