Le préfet de police interdit les spectacles de Dieudonné à Paris

La décision vaut pour les trois prochains spectacles dans la capitale. Cette nouvelle interdiction est venue s'ajouter aux précédentes, à Nantes et à Tours. 

Un rassemblement devant le théâtre de la Main d\'Or, à Paris, le 28 décembre 2013, pour soutenir Dieudonné.
Un rassemblement devant le théâtre de la Main d'Or, à Paris, le 28 décembre 2013, pour soutenir Dieudonné. (MAXPPP)

Le duel entre le gouvernement et Dieudonné se poursuit. Le premier a remporté vendredi 10 janvier une nouvelle manche contre l'humoriste controversé, car la justice a confirmé l'interdiction du spectacle prévu dans la soirée à Tours (Indre-et-Loire). Elle l'avait aussi fait la veille pour la représentation nantaise. 

En fin de soirée, une nouvelle interdiction est venue s'ajouter aux précédentes. Le préfet de police de Paris a en effet interdit par arrêté trois prochains spectacles de Dieudonné annoncés sur le site du polémiste pour samedi, dimanche et lundi. Ils n'étaient pas prévus initialement. Le prochain spectacle "Le Mur" prévu à Paris était programmé pour le 16 janvier et le préfet de police avait déjà engagé une procédure d'interdiction. L'humoriste se produit régulièrement au théâtre de la Main d'Or dans le 11e arrondissement de Paris.

De son côté, le tribunal administratif d'Orléans (Loiret) doit rendre samedi à 11 heures sa décision sur le recours de Dieudonné contre un arrêté pris par le maire de la ville, qui interdit un spectacle le soir même. Selon les autorités, environ 2 500 billets ont été vendus sur les 5 000 à 6 000 places que compte le Zénith d'Orléans.