Cet article date de plus de neuf ans.

La Belgique interdit le congrès antisémite où était invité Dieudonné

La tenue de ce rassemblement, dit "de la dissidence", avait été annoncée en fin de semaine par une librairie bruxelloise et le groupuscule d'extrême droite "Debout les Belges !".

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Dieudonne M'bala M'bala, le 11 janvier 2014 à Paris.  (ALAIN JOCARD / AFP)

Le congrès antisémite prévu dimanche 4 mai à Bruxelles, et où est convié Dieudonné, a été interdit le matin même par le maire. Mais les organisateurs ont maintenu leur invitation, appelant les participants à se rassembler "dans le calme et la bonne humeur".

La mairie de la ville justifie sa décision en raison des risques en matière de sécurité. L'interdiction concerne tant l'organisation que les orateurs et les participants. Un périmètre a été défini autour de la salle où devait avoir lieu cet événement.

A l'initiative d'un groupuscule d'extrême droite

La tenue de ce congrès dit "de la dissidence" a été annoncée en fin de semaine par une librairie bruxelloise et le groupuscule d'extrême droite "Debout les Belges !" du député Laurent Louis, coutumier des déclarations incendiaires contre les Roms, les Juifs et les médias. Outre Dieudonné et l'essayiste d'extrême droite Alain Soral, Kemi Seba, de l'organisation noire radicale Tribu Ka aujourd'hui dissoute, figure parmi les invités.

Vendredi 2 mai, la Ligue belge contre l'antisémitisme (LBCA) avait déposé plainte auprès du procureur du roi de Bruxelles, dénonçant une "véritable journée de la Haine qui servirait de cadre au pire rassemblement d'auteurs, de théoriciens et de propagandistes antisémites que notre pays aura connu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Dieudonné

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.