DIRECT. Trois grandes villes interdisent le spectacle de Dieudonné, le polémiste riposte

Bordeaux, Tours et Nantes ont annoncé l'interdiction du spectacle de l'humoriste qui multiplie les sorties antisémites.

Dieudonné au tribunal de Paris le 13 décembre 2013.
Dieudonné au tribunal de Paris le 13 décembre 2013. (PATRICE PIERROT / CITIZENSIDE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les choses s'accélèrent dans la partie qui se joue entre Dieudonné et les autorités de l'Etat. Deux jours avant le début de sa tournée, trois grandes villes ont annoncé mardi 7 janvier l'interdiction de son spectacle.

Les maires de Bordeaux et Tours, puis le préfet de Nantes, ont décidé l'interdiction des représentations prévues dans leurs villes respectives.

Le polémiste, qui a multiplié les sorties antisémites, contre-attaque et saisit la Cour de justice de la République.

François Hollande a appuyé l'action de son ministre Manuel Valls en demandant "aux représentants de l'Etat et en particulier aux préfets d'être vigilants et inflexibles (...) face à toutes les atteintes aux principes de la République".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #DIEUDONNE

00h08 : Voici les principales informations développées ce soir par francetv info : 

•  La ministre de la Santé décide l'arrêt de la production et la mise en quarantaine des stocks du laboratoire Marette de Courseulles-sur-Mer (Calvados) d'où proviennent des poches alimentaires tenues pour responsables de la mort de trois nourrissons à Chambéry. L'entreprise envisage des"recours" en justice.

•  Nantes, Tours et bientôt Orléans et Bordeaux : les interdictions du spectacle de Dieudonné, accusé d'antisémitisme, se multiplient. L'humoriste annonce qu'il contre-attaquera, au lendemain d'une circulaire du ministre de l'Intérieur Manuel Valls visant à interdire sa tournée.
D'après les images filmées par la caméra fixée sur son casque, Michael Schumacher skiait lentement au moment de son accident, affirme RMC Sport. Cette vidéo a été remise aux enquêteurs par la famille de l'ancien champion allemand de Formule 1, toujours dans le coma à l'hôpital de Grenoble. Elle a pu être exploitée.

• Un Français et un Espagnol se partagent les 130 277 772 euros de la cagnotte de l'Euro Millions. Ils vont recevoir un chèque de 65 138 886 euros chacun.

22h20 : "Il est financé par l'Iran."
La petite phrase a été lâchée, cet après-midi, par Manuel Valls au détour d'une conversation, lors de la cérémonie des vœux de François Hollande aux autorités religieuses. Elle n'a pas échappée à la caméra de BFMTV.

L'humoriste avait en effet "trouvé un accord avec une société de production iranienne", "pour financer son film L'Anti-sémite, sorti en 2011", rappelle le site.

22h07 : Il est temps de faire un point sur les principales informations de cette soirée.

•  Le détenu qui retenait en otage, depuis 17 heures environ, la directrice de la maison d'arrêt des Baumettes à Marseille s'est rendu, dans le calme, en début de soirée.

•  La ministre de la Santé a décidé l'arrêt de la production et la mise en quarantaine des stocks du laboratoire Marette de Courseulles-sur-Mer (Calvados) d'où proviennent des poches alimentaires tenues pour responsables de la mort de trois nourrissons à Chambéry. L'entreprise envisage des"recours" en justice.

•  Nantes, Tours et bientôt Orléans et Bordeaux : les interdictions du spectacle de Dieudonné, accusé d'antisémitisme, se multiplient. L'humoriste a annoncé qu'il contre-attaquerait, au lendemain d'une circulaire du ministre de l'Intérieur Manuel Valls visant à interdire sa tournée.

•  La CGT et les salariés de Goodyear à Amiens-Nord ont libéré deux cadres de l'usine retenus pendant près de 30 heures. Mais ils ont annoncé l'occupation du site, promis à la fermeture, pour maintenir la pression et négocier au mieux les primes de départ.

20h17 : A un peu plus de 20 heures, voici les principales informations de ce début de soirée : 

•  Le détenu qui retenait en otage depuis 17 heures environ la directrice de la maison d'arrêt des Baumettes à Marseille s'est rendu, dans le calme, en début de soirée.

•  La ministre de la Santé a décidé l'arrêt de la production et la mise en quarantaine des stocks du laboratoire Marette de Courseulles-sur-Mer (Calvados) d'où proviennent des poches alimentaires tenues comme responsables de la mort de trois nourrissons à Chambéry. L'entreprise envisage des "recours" en justice.

•  Nantes, Tours et bientôt Orléans et Bordeaux : les interdictions du spectacle de Dieudonné, accusé d'antisémitisme, se multiplient. L'humoriste a annoncé qu'il contre-attaquerait au lendemain d'une circulaire du ministre de l'Intérieur Manuel Valls visant à interdire sa tournée.

•  La CGT et les salariés de Goodyear à Amiens-Nord ont libéré deux cadres de l'usine retenus pendant près de 30 heures. Mais ils ont annoncé l'occupation du site, promis à la fermeture, pour maintenir la pression et négocier au mieux les primes de départ.

18h05 : Voici un point sur l'actualité à 18 heures : 

 La ministre de la Santé a décidé de suspendre la production du laboratoire Marette, qui a reconnu avoir fabriqué les poches incriminées dans la mort de trois nourrissons à l'hôpital de Chambéry (Savoie). Trois des six proches contaminées étaient "scellées", a par ailleurs indiqué le procureur de Marseille. 

• Une information judiciaire contre X a été ouverte pour homicides et blessures involontaires, mise en danger délibérée de la vie d'autrui et fabrication de médicament sans respecter les bonnes pratiques. 

•  Le maire d'Orléans a annoncé qu'il allait interdire le spectacle de l'humoriste controversé prévu samedi.Les spectacles de Dieudonné prévus jeudi à Nantes et vendredi à Tours font l'objet d'interdictions similaires. Selon Le Monde, le polémiste est suspecté de blanchiment pour avoir envoyé plus de 400 000 euros au Cameroun depuis 2009. 

 Les deux dirigeants d'Amiens-Nord ont été libérés, mais la CGT occupe l'usine pour la "négocier" contre une prime de départ. Le syndicat et les salariés protestent contre la fermeture de l'usine et les 1 170 suppressions de poste qu'elle risque d'entraîner. Ils veulent renégocier les conditions de licenciement. 

17h45 :  Le ministre a bien raison, c'est inadmissible d'autoriser l'humoriste à dire ce qu'il veut juste parce qu'il y a la liberté d'expression en France.

17h45 :  C'est une atteinte aux libertés, le droit d'expression existe en France et est trop souvent censuré selon qui est visé et souvent les mêmes.

17h44 :  Le Ministère de l'Intérieur est en train de faire de Dieudonné une véritable star, cette interdiction ne peut que mettre de l'huile sur le feu.

17h44 :  Vous êtes toujours aussi partagés dans les commentaires sur l'interdiction des spectacles de l'humoriste controversé. Voici quelques unes de vos réactions. 

17h08 :  Le député-maire d'Orléans, Serge Grouard (UMP), a donc annoncé à son tour qu'il prendrait un arrêté en vue d'interdire le spectacle du polémiste, prévu samedi. Ses spectacles prévus jeudi à Nantes et vendredi à Tours font l'objet d'interdictions similaires.

16h49 :  Le maire d'Orléans annonce qu'il va interdire le spectacle de l'humoriste controversé. 

16h37 :  Comme l'indique un journaliste de BFMTV sur Twitter, 5 487 tickets ont été vendus pour le spectacle de l'humoriste controversé à Nantes (Loire-Atlantique). Première étape de sa tournée, le show sera finalement interdit dans cette ville. 

16h12 :  Selon Le Monde, le procureur de Chartres avait été saisi en janvier 2013 d’un signalement de Tracfin, l'organisme français chargé de lutter contre le blanchiment d'argent, sur les mouvements suspects autour des comptes des proches de Dieudonné, et ordonné une enquête préliminaire pour blanchiment, organisation d’insolvabilité et fraude fiscale. 

16h10 :  L'humoriste controversé est suspecté de blanchiment pour avoir envoyé plus de 400 000 euros au Cameroun depuis 2009, selon "Le Monde". 

16h13 : Voici un point sur les informations essentielles de l'après-midi : 

Les deux dirigeants d'Amiens-Nord ont été libérés, mais la CGT occupe le site. Le syndicat et les salariés protestent contre la fermeture de l'usine et les 1 170 suppressions de poste qu'elle risque d'entraîner. Ils veulent renégocier les conditions de licenciement. 



• Le préfet de Loire-Atlantique a signé l'arrêté d'interdiction du spectacle de l'humoriste controversé à Nantes, première ville de sa tournée censée débuter jeudi. De leur côté, les avocats de Dieudonné ont annoncé le dépôt de neuf plaintes et la saisie de la Cour de justice de la République (CJR) concernant Manuel Valls. 



• Le chef du Front al-Nosra, branche officielle d'Al-Qaïda en Syrie, appelle à un cessez-le-feu dans les combats qui opposent dans ce pays les rebelles aux jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), auparavant alliés contre le régime de Bachar Al-Assad. Les combats entre jihadistes et rebelles ont fait 274 morts depuis vendredi, selon une ONG.



• Un spectaculaire incendie qui s'est déclenché ce midi à Marseille a fait quatre blessés légers et un disparu. Il s'agit d'un ouvrier du chantier où s'est déclaré le sinistre.

15h10 : "Hier soir, j'ai eu un moment de trouble, on m'apporte la carte. Il y avait marqué quenelle. Je me suis dit est-ce que j'ai le droit d'en commander ? Est-ce que monsieur Valls ne va pas me poursuivre ?"

 L'avocat et élu frontiste a fait dans l'humour, sur BFMTV, pour dénoncer la circulaire du ministre de l'Intérieur visant à interdir les spectacles de Dieudonné. Selon lui, la polémique est disproportionnée. 

14h20 :  Les propriétaires de la SCI Amnesia, qui loue le théâtre de la Main d’Or à Dieudonné, se nomment Georges Melka et Gabriel Lévy, révèle Valeurs actuelles. Selon l'hebdomadaire, ces derniers, rentrés d’Israël dans la nuit de dimanche à lundi, se réunissent cet après-midi à 13h30 pour trouver une solution pour expulser l’humoriste controversé de leur théâtre.

14h01 : Il est 14 heures ! On boit un petit café et on fait le point sur l'actu :
   Le préfet de Loire-Atlantique a signé l'arrêté d'interdiction du spectacle de l'humoriste controversé à Nantes, première ville de sa tournée censée débuter jeudi. De leur côté, les avocats de Dieudonné ont annoncé le dépôt de neuf plaintes et la saisie de la Cour de justice de la République (CJR) concernant Manuel Valls. 

• La Cour de cassation a renvoyé devant la cour d'appel de Paris les deux dernières personnes poursuivies dans l'affaire de l'hormone de croissance. Cela ouvre de nouveau la possibilité aux proches des victimes de réclamer des dommages et intérêts.

•Météo France a levé son alerte orange vagues-submersion pour la côte ouest, tandis que la Bretagne lutte toujours contre les crues, malgré une légère amélioration. A Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), un SDF est porté disparu. Il aurait été emporté par une vague hier. Le point ici.


•  Un huissier a été désigné par la justice pour s'assurer de la sécurité et de la libre circulation des biens et des personnes. Depuis hier matin, des salariés en colère retiennent deux dirigeants du site d'Amiens-nord, condamné à la fermeture.