DIRECT. Le préfet de police interdit les spectacles de Dieudonné à Paris

Le premier spectacle, selon le site de Dieudonné, devait se tenir samedi à 14 heures dans le théâtre de la Main d'Or, situé dans le 11e arrondissement de Paris.

Des CRS devant le Conseil d\'Etat, jeudi 9 janvier à Paris.
Des CRS devant le Conseil d'Etat, jeudi 9 janvier à Paris. (CITIZENSIDE / VINCENT EMERY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le préfet de police a interdit par arrêté, vendredi 10 janvier, les trois prochains spectacles de Dieudonné à Paris, prévus samedi, dimanche et lundi. L'humoriste controversé se produit régulièrement dans la capitale, au théâtre de la Main d'Or dans le 11e arrondissement. Cette décision intervient alors que le deuxième spectacle de sa tournée, prévu dans la soirée à Tours (Indre-et-Loire), a été interdit lui aussi vendredi.

En réponse à ces interdictions, Dieudonné a mis en ligne dans la soirée une nouvelle vidéo dans laquelle il s'adresse à son public. Retour sur les événements de la journée.

A Orléans, la configuration de vendredi était l'inverse de celle de jeudi : le tribunal administratif de Nantes avait alors suspendu l'interdiction de la représentation du soir, poussant Manuel Valls à saisir le Conseil d'Etat. Ce dernier, se réunissant en un temps record, a tranché dans le sens de la circulaire Valls. Les portes du Zénith de Nantes sont donc restées fermées jeudi soir. Vendredi, pas de suspense : le tribunal administratif d'Orléans a confirmé l'interdiction du spectacle.

En toute logique, le Conseil d'Etat  a confirmé la décision du tribunal administratif d'Orléans, qui conforte l'action du gouvernement, même si elle est juridiquement contestable. Par conséquent, le risque de recours systématique devant la justice administrative, avec des procédures allant à chaque fois jusqu'au Conseil d'Etat, continue d'exister, mais avec peu de chances de victoire pour Dieudonné.

L'humoriste a réagi sur sa page Facebook à la décision du Conseil d'Etat. Il lance un appel à manifester, dimanche 26 janvier place de la Bastille à Paris, pour "un jour de colère". Peu après, également sur sa page Facebook, il a annoncé avoir écrit un nouveau spectacle. Il confirme l'existence de ce nouveau spectacle dans une vidéo mise en ligne sur son compte Youtube vendredi soir. Dans cette vidéo, il appelle les personnes détentrices d'un billet pour les spectacles de Nantes et Tours, deux représentations interdites, à lui envoyer leur ticket pour obtenir un DVD de son spectacle.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #DIEUDONNE

00h20 : Voici l'essentiel des informations développées ce soir par francetvinfo : 

•  Nouveaux revers pour Dieudonné. Le préfet de police de Paris interdit ses trois prochains spectacles dans la capitale. Plus tôt, la justice a confirmé l'interdiction du spectacle prévu ce soir à Tours. L'humoriste riposte : il appelle à manifester, annonce avoir écrit un nouveau spectacle et promet de résister.

•  François Hollande, qui veut se relancer en cette rentrée politique hérissée d'obstacles, voit s'ouvrir un nouveau front, dans sa vie privée cette fois. Le magazine people Closer lui prête une relation avec l'actrice Julie Gayet. Il l'a déplorée mais pas démentie.

•L'Etat va soutenir l'offre de reprise du transporteur de colis en difficulté Mory Ducros par son principal actionnaire Arcole. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, annonce un prêt de 17,5 millions d'euros.

• Monaco se contente d'un nul 1-1 à Montpellier, en match d'ouverture de la 20e journée de Ligue 1. L'ASM pouvait revenir à égalité de points avec le Paris Saint-Germain en cas de victoire.

23h26 : Après les spectacles, les vidéos ? Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, est bien décidé à poursuivre son combat contre l'humoriste en bloquant sa chaîne YouTube. Mais cela ne sera pas si simple. Explications.


(GUILLAUME SOUVANT / AFP)

23h22 :  Le préfet de police de Paris interdit, ce soir, par arrêté les trois prochains spectacles de Dieudonné.

Ils étaient annoncés sur le site du polémiste pour samedi, dimanche et lundi. Le premier devait se tenir, samedi, à 14 heures, dans le théâtre de la Main d'Or, où l'humoriste polémique à ses habitudes, dans le 11e arrondissement.

23h05 : Le préfet de police interdit les spectacles de Dieudonné à Paris.

22h58 :  Dieudonné n'a pas pu présenter son spectacle Le Mur, ce soir à Tours et hier soir à Nantes. Il en a été interdit. L'humoriste jouera donc un autre show, demain à Paris au théâtre de la Main d'Or. C'est une information de BMFTV.

22h46 :  Dans cette nouvelle vidéo d'un peu moins de 3 minutes, Dieudonné affirme que le ministre de l'Intérierur Manuel Valls lui a "déclaré la guerre". Il dénonce "une chasse à l'homme" et affirme qu'il est la cible d'"une guerre économique".

Il invite donc ceux qui n'ont pas pu assister à son spectacle, interdit à Nantes puis Tours, et qui souhaitent le soutenir à en acheter le DVD. Il indique qu'il sera mis en vente sur son site officiel, inaccessible depuis un piratage informatique, mais qui rouvrira lundi.

23h02 :  Dieudonné publie une nouvelle vidéo ce soir sur son compte YouTube. L'humoriste polémique appelle à "la résistance" et remercie ceux qui le soutiennent, alors que les interdictions se multiplient à l'encontre de son spectacle.

22h14 : A (un peu plus de) 22 heures, voici les principales informations de cette soirée.

 •  Dieudonné annonce avoir écrit un nouveau spectacle, après l'interdiction confirmée par la justice de celui qu'il voulait présenter, ce soir à Tours. 

•  François Hollande, qui veut se relancer en cette rentrée politique hérissée d'obstacles, voit s'ouvrir un nouveau front, dans sa vie privée cette fois : la révélation par le magazine people Closer d'une relation avec l'actrice Julie Gayet. Il l'a déplorée mais pas démentie.

•L'Etat va soutenir l'offre de reprise du transporteur de colis en difficulté Mory Ducros par son principal actionnaire Arcole. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, annonce un prêt de 17,5 millions d'euros.

• Le motard belge Eric Palante s'est tué lors de la cinquième étape du rallye Dakar en Argentine.

21h56 :  La justice a confirmé l'interdiction du spectacle de Dieudonné, prévu ce soir à Tours, comme elle l'avait fait la veille pour la représentation de Nantes. Devant la salle, les spectateurs et partisans de l'humoriste polémique encore présents ont quitté les lieux. Une étudiante en journalisme le rapporte sur Twitter.

21h50 :   Après Nantes, c'est à Tours que le spectacle de Dieudonné est interdit. Le gouvernement a remporté une nouvelle manche contre l'humoriste controversé. France 3 revient cette journée judiciaire.


(OLIVIER MARTIN - FRANCE 3)

20h35 :  Alors que les interdictions se multiplient à l'encontre de son spectacle Le Mur, Dieudonné affirme en avoir écrit un nouveau.

Il indique sur sa page Facebook qu'il "s'inspire de mythes ancestraux et de croyances primitives" et qu'"il y aura de la danse, de la musique, du mime et quelques mouvements de tai-chi". L'affiche est déjà prête. Un journaliste la tweete.

20h30 :  "Puisque Dieudonné est un multirécidiviste de l'incitation à la haine raciale, des propos antisémites et négationnistes, s'il s'engage par écrit devant un juge à ne plus tenir de tels propos, l'Association des fils et filles des déportés juifs de France ne voit pas d'opposition à ce qu'il fasse un spectacle."

"Ce spectacle", a ajouté Arno Klarsfeld, "ne serait dès lors plus un meeting anti-juifs et cet engagement mettrait fin à un trouble de l'ordre public". L'association demande l'interdiction du spectacle et appelle à manifester.

00h20 : Il est 20 heures, c'est le moment de regarder le JT sur France 2 et de faire le point sur l'actualité de ce début de soirée.

•L'Etat va soutenir l'offre de reprise du transporteur de colis en difficulté Mory Ducros par son principal actionnaire Arcole. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, annonce un prêt de 17,5 millions d'euros.
 
•  Le gouvernement remporte une nouvelle manche contre Dieudonné. La justice confirme l'interdiction du spectacle prévu dans la soirée à Tours, comme elle l'avait fait la veille pour la représentation de Nantes.

•  Closer va retirer "probablement ce soir" de son site internet l'article sur la relation prêtée à François Hollande avec Julie Gayet, à la demande de l'avocat de l'actrice. Mais le magazine people réaffirme que son information est vraie.

• Un motard belge, Eric Palante, s'est tué lors de la cinquième étape du rallye Dakar en Argentine.

19h52 :  "Je ne regrette rien, moi. (...) C'est ma liberté, je fais ce que je veux quand je veux."

Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, déclare sur RTL ne pas "regretter" d'avoir fait une "quenelle" en octobre en compagnie de Bruno Gollnisch. Un geste pourtant critiqué au FN.

19h31 :  @anonyme : Vous avez en partie raison. @Anonyme nous signalait un peu plus tôt que le site internet de Dieudonné n'était plus accessible. Cela fait en effet plusieurs jours que dieudosphère.com n'est plus en ligne. Le Nouvel Observateur en parlait mercredi. Et mi-décembre, BFMTV annonçait que le blog avait été victime d'un piratage informatique.

19h31 :  Cela fait un quelques semaines que dieudosphère.com est out ??? Ce n'est pas une info.

19h26 :  Dieudonné pourrait proposer au maire de Tours, Jean Germain (PS), de jouer un autre spectacle. L'un des avocats de l'humoriste, Sanjay Mirabeau, évoque cette "solution". Il espère ainsi contourner la décision du Conseil d'Etat qui a validé l'interdiction de son spectacle Le Mur.

18h57 :  Dieudonné lance un appel à manifester, en réaction à l'interdiction de ses spectacles. Il donne rendez-vous à ses partisans, dimanche 26 janvier place de la Bastille à Paris. Il a publié des messages en ce sens sur sa page Facebook.

18h49 :  Un peu plus tôt, les avocats de Dieudonné sont arrivés devant la salle de spectacle de Tours, où l'humoriste comptait se produire ce soir. L'un d'eux a fait constater par huissier que l'accès était impossible aux équipes de techniciens censés préparer le spectacle.


(FRANCE 3)

18h42 :  Hier, le Conseil d'Etat avait pris une décision similaire concernant le spectacle de Dieudonné à Nantes.

18h40 :  Le Conseil d'Etat confirme donc ce soir la décision du tribunal administratif d'Orléans qui a validé à la mi-journée l'arrêté d'interdiction du spectacle de Dieudonné prévu ce soir à Tours.

18h37 :  Le Conseil d'Etat confirme l'interdiction du spectacle de l'humoriste controversé, ce soir à Tours. Il avait été saisi en référé par le polémiste.

18h28 :  Le site internet officiel de Dieudonnédieudosphère.com, n'est plus accessible. Merci @Anonyme qui nous signale cette information.

18h06 : Faisons un tour de l'actualité à 18 heures : 

•  Le Conseil d'Etat, saisi en référé par la défense de l'humoriste sur l'interdiction de son spectacle à Tours, doit se prononcer avant ce soir. A Paris, le préfet de police a lancé une procédure pour faire interdire le spectacle de Dieudonné à la Main d'Or.


• Le magazine va retirer de son site internet l'information sur une une liaison supposée entre François Hollande et Julie Gayet à la demande de l'avocat de l'actrice. Selon RTL, la situation du couple présidentiel formé par le chef de l'Etat et Valérie Trierweiler sera clarifiée avant la conférence de presse du président prévue mardi prochain.


•  Le rallye Dakar 2014 est déjà endeuillé. Un motard belge qui participait à la course, Eric Palante, s'est tué hier dans la 5e étape reliant Chilecito à Tucuman, en Argentine. Agé de 50 ans, il disputait son 11e Dakar. Il est le 23e concurrent à trouver la mort en 36 éditions.

 Le président par intérim Michel Djotodia et son Premier ministre, Nicolas Tiangaye, ont démissionné. Après cette annonce, des scènes de liesse ont éclaté dans les rues de Bangui, la capitale, et des chars français ont pris position près du palais présidentiel.

17h15 :  @anonyme Dieudonné a saisi le Conseil d'Etat après avoir vu son recours contre l'interdiction de son spectacle à Tours, prévu ce soir, rejeté par le tribunal administratif d'Orléans. S'agissant de son spectacle à Orléans, prévu samedi, le tribunal administratif ne s'est pas encore prononcé. S'il confirme là aussi l'interdiction préfectorale, l'humoriste controversé saisira peut-être de nouveau le Conseil d'Etat.

17h14 :  Je ne comprends pas : Dieudonné a saisi le Conseil d'Etat et fait un recours en même temps un recours devant le tribunal administratif. Ai-je bien compris?

17h05 :  Le tribunal administratif d'Orléans rendra demain à 11 heures sa décision sur le recours de Dieudonné contre l'interdiction par le maire d'Orléans de son spectacle le soir même au Zénith de la ville.

16h49 : "La décision du Conseil d'Etat, mal fondée juridiquement, porte en germe de graves risques pour la liberté d'expression".

 L'ancien ministre socialiste de la Culture et de l'Education fait part de son désaccord avec l'interdiction du spectacle du polémiste par la plus haute juridiction de l'Etat, tout en soulignant sa "révulsion contre la haine raciale du sinistre Dieudonné".

16h02 : Il est 16 heures, c'est parti pour le point sur l'actu : 

Le tribunal administratif d'Orléans a confirmé l'interdiction du spectacle de Dieudonné ce soir à Tours (Indre-et-Loire). La défense de l'humoriste controversé a aussitôt saisi le Conseil d'Etat. Son référé sera examiné à 17h30. A Paris, le préfet de police a lancé une procédure pour faire interdire le spectacle de Dieudonné à la Main d'Or.

• Le taux de chômage aux Etats-Unis a baissé davantage que prévu en décembre, à 6,7%. Mais ce recul devrait être passager dans la mesure où la vague de froid semble avoir affecté l'activité économique.

 Le président par intérim Michel Djotodia et son Premier ministre, Nicolas Tiangaye, ont démissionné. Après cette annonce, au moins quatre chars français ont pris position près du palais présidentiel à Bangui.

François Hollande "déplore profondément les atteintes au respect de la vie privée" et annonce "examiner les suites, y compris judiciaires", à apporter à la parution du magazine Closer faisant état d'une relation entre lui et l'actrice Julie Gayet.

15h56 :  Le préfet de police a lancé une procédure pour faire interdire le spectacle de Dieudonné à la Main d'or, à Paris, selon Le Parisien. Cinquante dates sont programmées dans cet établissement d'ici à la fin juin 2014, précise le quotidien. 

15h39 :  Depuis sa décision sur l'interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes, le Conseil d'Etat croule sous le nombre de connexions sur son site internet, qui est inaccessible. Selon le compte Twitter Avocat Droit Public, c'est une première. 

14h55 :  Après les spectacles, les autorités vont-elles s'attaquer aux vidéos de Dieudonné sur internet ? La ministre de la Culture Aurélie Fillipetti a expliqué hier sur BFMTV envisager de rendre leur accès impossible sur Dailymotion et YouTube. Mais la démarche s'avère compliquée. Le Huffington Post et Le Figaro expliquent pourquoi.

14h13 : 14 heures et des poussières, voici le point sur l'actu : 

Le tribunal administratif d'Orléans a confirmé l'interdiction du spectacle de Dieudonné ce soir à Tours (Indre-et-Loire). La défense de l'humoriste controversé a aussitôt saisi le Conseil d'Etat. Son référé sera examiné à 17h30.

Le président par intérim Michel Djotodia et son Premier ministre, Nicolas Tiangaye, ont démissionné. Après cette annonce, au moins quatre chars français ont pris position près du palais présidentiel à Bangui.

François Hollande "déplore profondément les atteintes au respect de la vie privée" et annonce "examiner les suites, y compris judiciaires", à apporter à la parution du magazine Closer faisant état d'une relation entre lui et l'actrice Julie Gayet.


• La qualité des tournées visuelles de surveillance et le boulonnage sur les voies figurent parmi les principales causes du déraillement de train qui a fait sept morts en gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne), le 12 juillet 2013. Francetv info détaille ce qui ressort du premier rapport d'étape du Bureau d'enquête sur les accidents de transport terrestre.