Dieudonné expulsé de son théâtre de la Main d'Or, à Paris

Les propriétaires la réclamaient, cette expulsion ; le tribunal de grande instance de Paris a tranché en leur faveur. L'avocat de Dieudonné fait appel, ce qui évite l'expulsion immédiate.

(Le théâtre de la Main d'Or, cet après-midi © RADIOFRANCE/ Benjamin Illy)

Ils la réclamaient depuis longtemps, cette expulsion. Depuis janvier 2014, quand ils se sont rendus compte de l'identité de leur locataire. Les propriétaires du théâtre de la Main d'Or, à Paris, ont finalement assigné Dieudonné en justice. Avec un argument simple : le bail d'exploitation du théâtre a été signé par Bonnie productions, qui n'existe plus depuis deux ans - la société a été radiée pour cessation d'activité le 19 septembre 2013. Depuis, ce sont les "productions de la Plume" qui exploitent la salle manifestement, ce qui pose des questions d'assurance...

Bref, ce mardi, la justice a tranché. Le tribunal de grande instance de Paris "ordonne, à défaut de restitution volontaire des lieux, l'expulsion de la société Bonnie Productions et de tout occupant de son chef, notamment la société Les Productions de la Plume, des lieux situés 15 passage de la Main d'Or à Paris" .

Pas d'expulsion immédiate prévue 

L'avocat de Dieudonné, Me François Dangléhant, a immédiatement fait appel de la décision, ce qui évite l'expulsion immédiate.

Me François Dangléhant, l'avocat de Dieudonné, va faire appel pour éviter l'expulsion immédiate
--'--
--'--

S'il était définitivement mis à la porte du théâtre, Dieudonné pourrait se retrouver sans point de chute, car le propriétaire d'une nouvelle salle louée à Saint-Denis, près de Paris, a dénoncé le bail quelques jours après sa signature. Il a fait état d'un vice du consentement, ne sachant pas que c'était Dieudonné qui allait s'y produire et refusant "de favoriser une entreprise de spectacles qui sème la haine"

François Vauglin, le maire PS du 11e arrondissement de Paris, se réjouit de cette décision de justice
--'--
--'--