Cet article date de plus de dix ans.

Dieudonné a joué son nouveau spectacle, expurgé, à Paris

La préfecture de police de Paris a autorisé ce lundi Dieudonné à jouer son nouveau spectacle, "Asu Zoa", dans son théâtre de la Main d'Or. Elle estime que, puisque Dieudonné s'est publiquement engagé à "ne pas réitérer des propos contraires à la dignité de la personne humaine", il n'y a plus lieu d'interdire ce nouveau spectacle. Le spectacle a été expurgé de ses passages polémiques.
Article rédigé par Guillaume Gaven
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Gonzalo Fuentes Reuters)

Il n'y a plus d'affaire Dieudonné, disait-il samedi. La préfecture de police de Paris semble s'être rangée à ses arguments. En tout cas, l'heure est clairement à l'apaisement. Elle a donc autorisé Dieudonné à jouer son nouveau spectacle ce lundi soir, en son théâtre de la Main d'Or.

Dans un communiqué, la préfecture estime qu'il s'est écoulé "un délai raisonnable" depuis l'annonce, samedi par Dieudonné, d'abandonner son spectacle polémique, "Le Mur", et que, dans la mesure où il s'est engagé publiquement "à ne pas réitérer des propos contraires à la dignité de la personne humaine" , il n'y a "pas lieu d'interdire le spectacle Asu Zoa" .

Ce spectacle, qui signifie "la face de l'éléphant " en langue Ewondo du Cameroun, d'où vient le père de Dieudonné, est présenté comme centré sur l'Afrique, ses "mythes ancestraux et ses croyances primitives" . Et écrit en trois jours. Bref, plus rien de polémique, à première vue.

Et dans les faits, le spectacle reprend la trame du précédent, mais sans aucune de ses attaques les plus violentes contre les juifs. Le public était venu en masse acclamer l'humoriste.

La préfecture de police a tout de même prévenu que, si des propos "tombant sous le coup de la loi venaient à être tenus"   lors de ce nouveau spectacle, "toutes les conséquences en seraient tirées tant au plan judiciaire qu'administratif"

Vigilance également du côté de la Licra, la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme, qui a porté plainte plusieurs fois contre Dieudonné déjà. La Licra s'inquiète déjà d'un message caché dans le titre du spectacle de Dieudonné : "Asu est l'acronyme inversé pour USA et Zoa est le nom d'une organisation sioniste américaine" , la Zionist organisation of America,  selon le porte-parole.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.