Cet article date de plus d'onze ans.

Deux Anonymous présentés à un juge pour le piratage du site d'EDF

Interpellés mardi, ils ont reconnu leur participation au blocage à plusieurs reprises, mi-2011, du site du groupe français.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un manifestant porte le masque des Anonymous à Paris, le 11 novembre 2011.  (FABRISSA DELAVILLE / MAXPPP)

Deux membres présumés du groupe de pirates informatiques Anonymous doivent être présentés à un juge d'instruction jeudi 26 janvier. Ils ont reconnu avoir participé au blocage du site internet d'EDF les 20 et 23 avril et le 2 juin.

Cette action avait été menée dans le sillage du mouvement d'opinion déclenché par l'accident de la centrale Fukushima au Japon le 11 mars. Le blocage du site avait entraîné un préjudice financier évalué à 160 000 euros. 

La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) a interpellé mardi trois personnes, deux femmes et un homme, qui ont été placées en garde à vue. Seuls deux deux d'entre eux ont reconnu leur participation aux faits. Selon France Info, ces hackers risquent une mise en examen pour entrave au fonctionnement d'un système automatisé de données.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.