Cet article date de plus de sept ans.

Des victuailles empoisonnées au raticide volées à Besançon

La préfecture du Doubs appelle des voleurs à la prudence. L'alerte n'est pas banale. Une partie du butin en viande et en poisson est empoisonnée à la mort au rat.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (IDÉ)

A Besançon,  jeudi
des cambrioleurs ont cru dérober un festin. Ils risquent en fait, leur vie et
celle de leurs proches. Le propriétaire, victime du vol, réservait le contenu du
congélateur aux rongeurs, qui rôdent autour de ses composteurs.

Un stock attirant
mais dangereux

Dans le congélateur de la maison visitée
par les voleurs, un stock de "prêt à cuire" attirant : 40
kilos de barquettes de viande et de poisson. Les cambrioleurs embarquent le
tout, sans se douter de la préparation "maison". Le propriétaire
des lieux n'est pas cuisinier, mais il voulait protéger ses composteurs des
rongeurs et il a en partie assaisonné les victuailles avec de la mort aux rats.

Un appel du préfet et du procureur

Inquiets par la tournure dangereuse que pourrait prendre ce vol de nourriture, le préfet du
Doubs et le procureur de la république de Besançon ont lancé un appel à la plus
grande prudence. Mieux vaut éviter la consommation de mets dont la provenance n'est
pas déterminée. Le message s'adresse aux voleurs, à leurs proches et à leurs
connaissances. Le stock pourrait être en partie revendu. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.