Cet article date de plus de six ans.

Des peines de 16 à 22 ans requises contre les pirates du Tribal Kat

Sept pirates somaliens sont jugés aux assises de Paris pour l'attaque d'un voilier de plaisance en 2011, dans le golfe d'Aden, durant laquelle le skipper avait été tué. Des peines de 16 à 22 ans ont été requises.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Le "Tribal Kat", retrouvé et pris en remorque par la marine française. © ECPA/SIPA)

Les sept pirates somaliens jugés aux assises de Paris comparaissent pour avoir attaqué un bateau de plaisance en 2011, dans le golfe d'Aden, et avoir tué son skipper. Des peines de 16 à 22 ans ont été requises, l'avocate générale considérant que les sept hommes étaient tous "comptables" des crimes commis.

Durant le procès, ouvert le 28 mars, les sept pirates avaient minimisé leurs rôles respectifs, affirmant n'avoir eu connaissance qu'une fois en mer du but de leur expédition, la piraterie. Tous ont rejetté la responsabilité de l'attaque et de la mort de Christian Colombo sur les deux pirates tués lors de l'assaut du commando espagnol.

En septembre 2011, Evelyne et Christian Colombo étaient la cible de ces pirates, au large de la Somalie. Le couple de retraités français réalise alors un tour du monde à bord de son catamaran, le "Tribal Kat". Lors de l'abordage, mené par neuf pirates somaliens, Christian Colombo est tué d'une ou plusieurs balles de kalachnikov. Son corps est jeté par dessus bord. Evelyne Colombo, prise en otage, ne sera libérée qu'après deux jours de captivité en mer, grâce à un commando de la marine espagnole. Deux des pirates meurent dans l'assaut.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.