Cet article date de plus de huit ans.

Costa Concordia : enquête préliminaire ouverte à Paris, les rescapés vont être entendus

Le parquet de Paris annonce ce matin qu'il a ouvert une enquête préliminaire sur le naufrage du Costa Concordia. Le paquebot s'était échoué le 13 janvier près d'une île italienne. La gendarmerie maritime a été chargée de l'audition des rescapés français.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les 462 rescapés français vont pouvoir raconter le naufrage. Leur audition a été confiée à la Direction générale de la gendarmerie nationale. Il s'agira de déterminer les circonstances du naufrage et les conditions d'évacuation du navire, mais aussi d'évaluer "les préjudices
personnels et l'impact psychologique causé par cet accident
".

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour déterminer d'éventuelles responsabilités pénales. Elle vient s'ajouter à l'enquête italienne qui, elle, suit son cours. Pour l'heure, en Italie, seules deux personnes sont poursuivies : le commandant du navire Francesco Schettino et son second, Ciro Ambrosio, pour homicides multiples par imprudence, naufrage et abandon de navire. La procédure française peut soit compléter celle engagée en Italie, soit s'y ajouter.

Le 13 janvier dernier, le Costa Concordia avait fait naufrage près de l'île de Giglio, en Italie. Depuis, plusieurs plaintes avaient été déposées un peu partout en France, la décision de les rassembler à Paris avait été prise la semaine dernière.

Dix-sept corps, dont ceux de quatre Français, ont été retrouvés dans l'épave. Il y a encore quinze disparus dont deux Français. Mais hier les autorités italiennes ont annoncé la fin des opérations de recherche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.