Club "DSK" de Dodo la Saumure : Strauss-Kahn saisira la justice

Dominique Alderweireld a baptisé une de ses "maisons de plaisir" le "DSK", pour "Dodo Sex Klub". 

La façade de la maison close \"DSK\" de Dodo la Saumure, le 25 avril 2014 à Blaton (Belgique).
La façade de la maison close "DSK" de Dodo la Saumure, le 25 avril 2014 à Blaton (Belgique). (MAXPPP)

Il n'apprécie pas le clin d'œil marketing de Dodo la Saumure. Selon ses avocats, mercredi 30 avril, Dominique Strauss-Kahn va saisir la justice contre l'utilisation de ses initiales par Dominique Alderweireld. Ce dernier doit inaugurer ce même mercredi une nouvelle "maison de plaisir" en Belgique baptisée le "DSK", pour "Dodo Sex Klub", à Blaton, près de la frontière française.

"Ayant pris connaissance de l'ouverture imminente d'un établissement exploité par M. Dominique Alderweireld dont l'enseigne, choisie à dessein, reproduit ses initiales qui l'identifient aux yeux de tous, M. Dominique Strauss-Kahn annonce qu'il prendra toute mesure judiciaire pour faire cesser l'atteinte caractérisée à son nom qui en résulte", écrivent dans un communiqué ses avocats parisiens, Henri Leclerc, Frédérique Baulieu et Richard Malka, ainsi que Alain Berenboom et Michèle Hirsch à Bruxelles.

"Commercialement, c'est excellent, c'est fabuleux parce que tout le monde en parle, de DSK", avait plaisanté Dominique Alderweireld, qui compte ouvrir prochainement un sixième établissement en Belgique, le "Carlton Club", en référence à l'affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille, dans laquelle il est mis en examen.