Cet article date de plus de cinq ans.

Christophe Rocancourt mis en examen dans l'affaire du vol de cocaïne à la PJ

"L'escroc des stars" Christophe Rocancourt a été mis en examen vendredi dans l'affaire du vol, en juillet, de plus de 50 kg de cocaïne au siège de la police judiciaire de Paris.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Christophe Rocancourt en décembre 2012 © Maxppp)

Il niait "toute implication dans cette affaire rocambolesque ". "L'escroc des stars" Christophe Rocancourt a été mis en examen vendredi dans l'affaire du vol, en juillet, de plus de 50 kg de cocaïne au siège de la police judiciaire de Paris. Il a été mis en examen pour blanchiment de trafic de stupéfiants et complicité de recel de détournement ou de soustraction de biens par personne dépositaire de l'autorité publique.

Il est soupçonné d'avoir été en lien en détention avec l'ex-membre de la brigade des stupéfiants soupçonné d'avoir dérobé la drogue. Il lui aurait demandé de l'aide pour récupérer 200.000 euros en liquide à l'extérieur.

Dix personnes mises en examen dans cette affaire

Christophe Rocancourt est également impliqué dans le dossier qui a provoqué la mise en examen du patron de la police judiciaire de Paris jeudi soir. C'est dans le cadre de cette affaire qu'il est incarcéré à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) dans laquelle il aurait rencontré le brigadier suspecté d'avoir dérobé la drogue.

Dix personnes, dont sept policiers, sont désormais mises en examen dans l'enquête sur les 52 kilos de cocaïne dérobés dans l'armoire des scellés de la brigade des stupéfiants et qui n'ont jamais été retrouvés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.