Cet article date de plus de neuf ans.

Chez lui à Tulle, François Hollande réclame une conduite "exemplaire"

Le chef de l'État, en visite express à Tulle en Corrèze ce samedi, a évoqué l'affaire Cahuzac lors d'une remise de médailles. Evitant le marché et son bain de foule, le président de la République a rappelé les acteurs du monde politique à une conduite "exemplaire".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

En visite dans son fief corrézien de Tulle, le président de la
République n'a pas pu éluder l'affaire Cahuzac.

"Chacune et chacun doit
servir, à sa place, la République, d'une manière exemplaire avec le souci de
faire le mieux possible et de donner aux autres le meilleur de soi-même
" a
déclaré François Hollande, qui remettait une décoration à d'anciens résistants
et des patrons corréziens.

"Dans un moment où il doit y avoir des valeurs qui doivent
être portées, une exigence morale pour tous ceux qui ont des responsabilités à
quelque niveau que ce soit, une cérémonie comme celle-là a du sens
", a poursuivi
le chef de l'Etat.

"Chaque manquement est une faute mais en même temps chaque
talent, qualité, mis au service de la société, justifient une récompense et un
honneur
" a ajouté François Hollande.

Les opposants évités

Arrivé par une porte dérobée, au sens propre, François Hollande n'aura pas croisé la poignée d'opposants venus l'accueillir dès sa descente de l'avion. Des manifestants hostiles à l'exploitation des gaz de schiste avaient décidé de l'attendre à l'aéroport, mais l'important cordon sanitaire dressé pour l'occasion les a maintenus éloignés du cortège officiel.

François Hollande n'aura pas vu non plus les quelques dizaines d'opposants au mariage pour tous, venus manifester bruyamment devant la préfecture à Tulle.

La visite du chef d'État s'est terminée comme elle avait commencé. Pas de bain de foule mais une "déambulation" dans la rue, au contact des passants et commerçants de son fief électoral, et retour Paris et son bureau de l'Élysée, où les dossiers chauds ne manquent pas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.