Belgique : Marc Dutroux peut-il être libéré ?

Marc Dutroux peut-il recouvrer la liberté ? Condamné à perpétuité pour la séquestration et le viol de six fillettes, et la mort de quatre d'entre elles, le criminel belge est derrière les barreaux depuis vingt-trois ans. L'examen de sa dernière demande de remise en liberté débute jeudi 17 octobre.

FRANCE 3

Marc Dutroux, le détenu le plus détesté de Belgique, est-il encore dangereux ? La justice belge doit décider jeudi 17 octobre si elle autorise la désignation d'un collège d'experts pour examiner son état mental, préalable à l'éventuelle libération conditionnelle que demande son avocat. Marc Dutroux est emprisonné depuis vingt-trois ans. Il a été condamné à la perpétuité pour le rapt, la séquestration et le viol de six fillettes, ainsi que pour la mort de quatre d'entre elles. Deux des défuntes fillettes, Julie et Mélissa, 8 et 9 ans, avaient été enfermées durant des semaines dans une cave de 4m² avant qu'elles ne meurent de faim et de soif. On retrouvera plus tard leurs squelettes dans le jardin d'une maison de Marc Dutroux.  

Une libération sous bracelet refusée en 2013 

En 1996, l'affaire secoue la Belgique. Une marche blanche rassemble 350 000 personnes dans les rues de Bruxelles, la capitale. Vingt-trois ans plus tard, les familles des victimes refusent toute possibilité de libération, même conditionnelle, d'un homme qu'elles considèrent dangereux et manipulateur. La remise en liberté de Marc Dutroux reste largement hypothétique. En 2013, une première demande de libération sous bracelet électronique avait été refusée pour cet homme qui n'a jamais exprimé le moindre regret à l'égard de ses victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pédophile Marc Dutroux lors de son procès, le 27 mai 2004 à Arlon (Belgique).
Le pédophile Marc Dutroux lors de son procès, le 27 mai 2004 à Arlon (Belgique). (AFP)