Belgique : le pédophile Marc Dutroux va envoyer une lettre "d'apaisement" aux victimes et à leurs parents

Condamné à perpétuité en 2004 pour viols sur mineurs avec torture, Marc Dutroux demande depuis 2012 sa libération conditionnelle. Cette lettre s'inscrit dans le cadre de cette demande. 

Marc Dutroux, le 14 juin 2004, à Arlon (Belgique).
Marc Dutroux, le 14 juin 2004, à Arlon (Belgique). (STR / AFP)

Marc Dutroux va envoyer une lettre "d'apaisement" aux victimes et aux parents des victimes, selon les informations de franceinfo. Dans ce message, il annonce aux familles qu'il est prêt à répondre à leurs questions et à les rencontrer.

Marc Dutroux, 61 ans, a été condamné à perpétuité en 2004, notamment pour séquestrations et viols sur mineurs avec torture. Cette lettre s'inscrit dans le cadre de sa demande de libération conditionnelle, demande faite en 2012, qui jusqu'ici n'a pas abouti.

"Une stratégie", selon le père d'une victime

Selon son avocat, Bruno Dayez, Marc Dutroux y reconnaît "son entière et accablante responsabilité dans la mort des quatre enfants". "Nous ne voulons pas choquer, nous ne voulons pas la guerre. C'est une démarche pacifique", explique-t-il. 

Pour le père d'une des victimes, il s'agit d'une "stratégie" consistant à "montrer ses regrets et présenter des excuses", une "partie du plan" pour demander sa libération conditionnelle.