Avec la condamnation de Mladic, la mission du TPI de La Haye est terminée

La condamnation à la perpétuité de Ratko Mladic est le dernier verdict rendu par le tribunal pénal international de La Haye créé il y a 24 ans pour juger les crimes commis en ex-Yougoslavie.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce verdict est l'épilogue de la guerre en ex-Yougoslavie sur le plan judiciaire. Ce tribunal pénal international créé en 1993 à La Haye (Pays-Bas) fermera ses portes à la fin de l'année avec le sentiment du devoir accompli. 151 mises en accusation et 83 condamnations, notamment celles de prestigieux chefs politiques ou militaires.

Un pionnier

Ce tribunal restera un pionnier en matière de justice internationale. Certes tout n'est pas parfait, nuance l'envoyé spécial de France 3 Valéry Lerouge, qui s'exprime devant le TPI, à commencer par la lenteur des procédures. Il a fallu six ans entre la capture de Ratko Mladic et sa condamnation à la prison à perpétuité. Autre grief sur les objectifs de ce tribunal : il devait permettre de réconcilier les peuples et à ce niveau-là tout reste à faire, conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, devant le Tribunal pénal international pour l\'ex-Yougoslavie (TPIY), le 16 mai 2012 à La Haye (Pays-Bas). 
L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), le 16 mai 2012 à La Haye (Pays-Bas).  (HO / COURTESY OF THE ICTY / AFP)