Aubervilliers. La justice ordonne à la Fnac de rouvrir son magasin

Ce magasin est situé dans le gigantesque centre commercial de la ville, Le Millénaire. Mais sa fréquentation est jugée "décevante" par la Fnac.

La Fnac d\'Aubervilliers, située dans le centre commercial Le Millénaire, avait fermé il y a quelques semaines, en raison de résultats décevants.
La Fnac d'Aubervilliers, située dans le centre commercial Le Millénaire, avait fermé il y a quelques semaines, en raison de résultats décevants. (ERIC BUREAU / MAXPPP)

JUSTICE – La Fnac a été condamnée, lundi 26 novembre, par la cour d'appel de Paris à rouvrir son magasin situé dans le centre commercial Le Millénaire, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). L'enseigne culturelle l'avait fermé il y a quelques semaines, faute de fréquentation, mais contre l'avis du promoteur du centre commercial, la foncière Ségécé Klépierre. Cette décision de justice, rendue le 8 novembre, oblige la Fnac à rouvrir son magasin, fermé depuis le 13 octobre, sous peine de sanctions.

La cour a estimé que l'enseigne ne respectait pas les termes du contrat de bail conclu avec Ségécé Klépierre. En conséquence, la Fnac a rouvert son magasin d'Aubervilliers samedi dernier, avec une nouvelle équipe, la précédente ayant été transférée dans d'autres magasins. "Nous savions que cela faisait partie des possibilités. Cela arrive assez régulièrement dans le secteur de la distribution", a déclaré un porte-parole de la Fnac, précisant qu'une nouvelle fermeture "n'était pas envisagée pour le moment".

"Fréquentation décevante"

La Fnac avait annoncé à la fin du mois d'août, aux représentants de son personnel, qu'elle prévoyait de fermer ce magasin, justifiant ce projet par "une problématique locale, directement liée à une fréquentation décevante du centre commercial". Ségécé Klépierre avait alors saisi le juge des référés pour contraindre la Fnac à respecter les termes de son contrat. Le 12 octobre, le juge s'était prononcé en faveur de l'enseigne et avait débouté Klépierre de sa demande, qui avait alors fait appel.

"Nous nous réjouissons du retour de la Fnac, qui est une enseigne importante pour nos clients", a indiqué Ségécé Klépierre, lundi. Et pour cause : la Fnac fait partie des "locomotives" du Millénaire, le plus grand projet commercial français en termes de superficie, inauguré en avril 2011. Ce centre commercial, situé dans un quartier en développement en attente du prolongement de la ligne 12 du métro et du tramway T3, avait annoncé cet été être sur un rythme annuel de 6 millions de visiteurs, alors qu'il en escompte, à terme, 12 à 14 millions.