Attentat de la rue des Rosiers : trois suspects identifiés

33 ans après les faits, l'enquête sur l'attentat de la rue des Rosiers est relancée. Explications avec France 3.

FRANCE 3

Trois mandats d'arrêt internationaux viennent d'être lancés contre les suspects de l'attentat de la rue des Rosiers, a annoncé le parquet de Paris mercredi 4 mars. L'attentat a eu lieu le 9 août 1982 rue des Rosiers, le quartier juif de Paris. Les terroristes ont pénétré dans l'établissement Jo Goldenberg et ont jeté une grenade sur les clients, avant de prendre la fuite, tout en tirant sur les passants. L'attaque fait six morts et quatre blessés. Quatre hommes sont recherchés par la police.

Une traque de plus de 30 ans

Des témoignages anonymes ont permis au juge Marc Trévidic d'identifier trois suspects qui faisaient partie du groupe terroriste Abou Nidal. L'un vit en Norvège, l'autre en Palestine, le troisième en Jordanie. "Le message est très fort, c'est un message à tous les terroristes, à tous les assassins en puissance de leur dire : où que vous soyez, quel que soit le temps écoulé, on vous trouvera on vous débusquera, on vous arrêtera et on vous jugera", s'est réjoui l'avocat des victimes au micro de France 3. Pas sûr toutefois qu'il soit possible d'extrader les suspects. Celui vivant en Norvège est le plus menacé.

Le JT
Les autres sujets du JT