Cet article date de plus de huit ans.

Arbitrage Tapie : Stéphane Richard interrogé à l'hôpital

Le PDG d'Orange sera entendu par un juge d'instruction à l'hôpital dans le cadre de l'enquête sur l'arbitrage de 2008 en faveur de Bernard Tapie. La garde à vue de l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde a été levée mercredi matin, mais il a été hospitalisé pour une grosse "fatigue".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Charles Platiau Reuters)

"Il est à
l'Hôtel-Dieu
, a indiqué une source proche de Stéphane Richard. Le juge va se
déplacer pour l'entendre là-bas. Je ne peux pas vous dire depuis combien de
temps il est à l'Hôtel-Dieu, mais il va bien. Il repartira de l'Hôtel-Dieu dès
qu'il aura été entendu."
L'avocat de M. Richard, Jean-Etienne Giamarchi, a
précisé que son client était "juste fatigué, comme on peut l'être après
une première journée d'audition qui a duré de 9h30 à 01h du matin".

A l'issue de cette
audition par un juge d'instruction, M. Richard pourrait être mis en examen
dans l'enquête sur l'arbitrage en faveur de Bernard Tapie dans la vente d'Adidas.

Un autre homme est
également entendu par le juge mercredi : Jean-François Rocchi, l'ancien président
du Consortium de réalisation (CDR) chargé de gérer le passif du Crédit
Lyonnais. Sa garde a vue a pris fin mercredi matin. Lui aussi pourrait être mis
en examen.

Pour l'instant, Pierre
Estoup
, âgé de 86 ans et l'un des trois juges du tribunal arbitral, est le seul mis en examen dans cette affaire, pour "escroquerie
en bande organisée"
.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.