Cet article date de plus de cinq ans.

Afrique du Sud : Pistorius libéré sous caution

Oscar Pistorius ne va pas attendre en prison sa sentence pour le meurtre de son amie. La justice sud-africaine s’est prononcée mardi en faveur d’une assignation à résidence.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Libéré sous caution, Oscar Pistorius quitte le tribunal de Pretoria  © Reuters / Sidney Seshibedi)

La Haute cour de Pretoria a ordonné mardi la libération sous caution d’Oscar Pistorius. Le champion paralympique a été condamné en appel le 3 décembre pour le meurtre de son amie, le top-model Reeva Steenkamp en 2013. Il va pouvoir continuer à vivre chez son oncle, sous le régime de l’assignation à résidence, en attendant la quantification de sa peine.

A LIRE AUSSI ►►►Afrique du Sud : Oscar Pistorius condamné en appel pour "meurtre"

La caution a été fixée à une somme modeste, "10.000 rands " a annoncé mardi le juge, soit l’équivalent de 690 dollars. En plus de ce versement, Pistorius devra se conformer à des obligations, sur des heures de sortie et un périmètre autorisé. Il doit aussi remettre son passeport à la justice.

Le sextuple médaillé d’or risque une peine maximale de 15 ans de prison pour meurtre. La date de l’annonce de la sentence n’est pas encore fixée, mais Pistorius sait qu’il ne l’attendra pas derrière les barreaux. "Dans la mesure où il s'est présenté devant le tribunal, il a prouvé qu'il n'y avait pas de risque qu'il s'échappe" , a expliqué le juge pour justifier sa décision.

Par ailleurs, l’avocat d’Oscar Pistorius a annoncé mardi son intention de contester la condamnation pour meurtre devant la Cour constitutionnelle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.