Affaire Gayet/Closer : amende avec sursis pour deux responsables du magazine

Le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné deux responsables du magazine Closer à une amende avec sursis. Ils étaient jugés pour avoir publié une photo de Julie Gayet dans sa voiture.

(Julie Gayet a obtenu gain de cause devant la justice pour la publication d'une photo d'elle au volant de sa voiture © MAXPPP)

Deux responsables du magazine Closer ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Nanterre à une amende avec sursis. Ils étaient jugés dans le volet pénal de l'affaire dite du Gayetgate : la publication de photos de l'actrice traquées par des paparazzis une semaine après les révélations de sa liaison présumée avec François Hollande.

La photo en cause représente Julie Gayet au volant de sa voiture. Un lieu privé au regard du droit. Par ailleurs, le paparazzo Laurent Viers, reconnu par le tribunal comme étant l'auteur du cliché, a lui écopé de mille euros d'amende avec sursis. Dans le volet civil de cette affaire, déjà jugé, le magazine people avait été condamné à verser 15.000 euros à l'actrice. 

"La décision est importante ", s'est félicité Jean Ennochi, avocat de Julie Gayet. "C'est la première fois que les dirigeants de Closer sont condamnés par une juridiction correctionnelle dans ce dossier et cela va figurer sur leur casier judiciaire. "

Photo volée de Julie Gayet : deux responsables de Closer condamnés : Précisions de Laurent Doulsan
--'--
--'--