54 procédures ouvertes pour "apologie du terrorisme" et "menaces d'actions terroristes"

C'est le ministère de la Justice qui a rendu ce chiffre public. Parmi ces procédure, l'une concerne le polémiste Dieudonné actuellement en garde à vue. Cinq condamnations ont déjà été décidées. Christiane Taubira demande aux parquets de faire preuve de "réactivité" et de "fermeté".

(Le ministère de la Justice a comptabilisé 54 procédures pour apologie du terrorisme © RF)

A ce jour, la peine la plus sévère prononcée concerne un homme de 34 ans condamné à 4 ans de prison ferme par le tribunal de Valenciennes pour avoir causé un accident de voiture en état d'ivresse. Ensuite il s'en était pris aux policiers : "Il devrait y en avoir plus des Kouachi. J'espère que vous serez les prochains (...) Vous êtes du pain béni pour les terroristes".

"La sévérité des peines prononcées s'explique grandement par les propos tenus faisant l'apologie des actes de terrorisme", avait  précisé François Pérain, le procureur de Valenciennes.

Selon Le Monde, ces procédures concernent des personnes très différentes, "trois mineurs, deux femmes, des illuminés, des hommes alcoolisés, des chrétiens et des musulmans" .

Dieudonné a lui été placé en garde à vue après une procédure ouverte lundi. "Je suis Charlie Coulibaly" avait-il écrit sur sa page Facebook.  

"Réactivité et fermeté"

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, veut que les parquets agissent vite. Elle a d'ailleurs adressé une circulaire, lundi, aux procureurs de France.

"Dans ces moments où la Nation doit montrer son unité, les propos ou agissements répréhensibles, haineux ou méprisants, proférés ou commis en raison de l'appartenance à une religion doivent être combattus et poursuivis avec la plus grande vigueur"

Les 54 procédures engagées depuis les attentats concernent des faits d' "apologie du terrorisme" (il y en a 37) et de "menaces verbales d'actions terroristes" (17 sur 54). Cinq condamnations ont pour le moment été prononcées. Une seule a été transférée au parquet antiterroriste.

A LIRE AUSSI ►►► Dieudonné en garde à vue pour apologie d'actes terroristes