Irlande : le Parlement a adopté le projet de loi légalisant l'avortement

Le Premier ministre Leo Varadkar a salué un "moment historique pour les femmes irlandaises".

Des Irlandaises se réjouissent après le référendum sur l\'IVG, en mai 2018.
Des Irlandaises se réjouissent après le référendum sur l'IVG, en mai 2018. (JAMES FORDE / CENTER FOR REPRODUCTIVE RIGHTS / AFP)

Un vote historique. Jeudi 13 décembre, le Parlement irlandais a adopté le projet de loi légalisant l'avortement. Ce vote intervient sept mois après un référendum lors duquel les Irlandais s'étaient prononcés contre l'interdiction constitutionnelle de l'IVG. Le texte prévoit notamment d'autoriser l'IVG sans conditions jusqu'à 12 semaines.

Le texte avait commencé à être examiné par le Parlement en octobre dernier et a été adopté jeudi 13 décembre. Il permet aussi l'avortement en cas d'anomalie du fœtus qui pourrait conduire à sa mort in utero. Le Premier ministre Leo Varadkar a salué un "moment historique pour les femmes irlandaises".

La loi doit encore être signée par le président

Le 25 mai dernier, les Irlandais avaient approuvé par référendum à plus de 66% la libéralisation de l'avortement, un nouveau séisme culturel dans ce petit pays de 4,7 millions d'habitants de tradition catholique, trois ans après la légalisation du mariage homosexuel. Les femmes qui souhaitaient avorter étaient jusqu'à présentes contraintes de se rendre au Royaume-Uni. La loi doit encore être signée par le président Michael Higgins avant d'entrer en vigueur.