États-Unis : après l'IVG, d'autres droits remis en cause par la Cour suprême ?

Publié
États-Unis : après l'IVG, d'autres droits remis en cause par la Cour suprême ?
franceinfo
Article rédigé par
C. Guttin - franceinfo
France Télévisions

Après que la Cour suprême a abrogé le droit à l'avortement aux États-Unis, certains craignent que l'institution ne s'attaque à d'autres droits prochainement.

La décision de la Cour suprême à propos du droit à l’IVG pourrait n’être que la première des batailles qu’entend engager la partie ultraconservatrice de cette instance. "La Cour suprême pourrait s'attaquer à trois autres dossiers. [...] Le premier dossier, c'est celui de l'accès à la contraception. Le deuxième, c’est celui des relations sexuelles entre personnes du même sexe. Et enfin, il y a le cheval de bataille de la droite conservatrice américaine : la question du mariage homosexuel. C’est un droit acquis est protégé depuis 2015", explique la journaliste Camille Guttin, en direct de Washington (États-Unis).

Un chemin "extrême et dangereux"

Les trois juges progressistes, sur les neuf que compte la Cour suprême, "ont déjà mis en garde et expliqué qu'avec une majorité conservatrice, il fallait s'attendre à tout, qu'aucun droit, aucun acquis n'était réellement protégé", ajoute la journaliste. Joe Biden lui-même a formulé une mise en garde similaire, expliquant que la Cour suprême était en train de prendre un chemin extrême et dangereux. "On a donc désormais, aujourd'hui, deux Amériques avec deux visions complètement différentes qui se font face", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.