Islam à La Réunion : un modèle unique en France

Alors qu’Emmanuel Macron s’est félicité lundi 18 janvier de l’adoption de la charte des principes de l’islam par les responsables du culte musulman, France 2 vous emmène découvrir la gestion apaisée de la religion sur l’île de La Réunion

France 2

L’organisation de l’islam à La Réunion doit-elle inspirer la pratique en métropole ? La gestion du culte musulman y est en tout cas apaisée. Dans la mosquée de Saint-Denis, dont le minaret culmine à plus de 30 mètres de haut, les prières sont faites à la fois en arabe et en français. La mosquée est gérée par un conseil élu pour trois ans, dont les imams sont de simples employés. En dehors du culte, nous ne gérons absolument rien, explique As-Ad Mogalia, imam de la mosquée de Saint-Denis de La Réunion. Nous n’intervenons pas dans ce qui concerne l’administratif. Il est géré par un comité, et non par les imams."

Une école de formation spécifique 

À l’Institut théologique musulman, soixante étudiants sont formés, pendant au moins quatre ans, afin de devenir imams. Au-delà de l'apprentissage de l’arabe et du Coran, l’accent est porté sur l’histoire de France et l’éducation civique. "À terme, je veux être imam en métropole, témoigne Mehdi Louala, étudiant. Il faut savoir dans quelle dimension on évolue. Et donc il faut connaître la France, bien la connaître, et connaître son histoire, pour bien s'adresser aux Français". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un minaret à La Réunion
Un minaret à La Réunion (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)