Isère : les partisans du Center Parcs de Roybon manifestent à leur tour

L'installation d'un village-vacances Center Parcs à Roybon continue de diviser en Isère. Après les manifestations contre le projet samedi, 1.200 à 2.000 personnes ont défilé dimanche matin pour soutenir le projet.

(Le projet à Roybon divise © Maxppp)

1.200 personnes selon la police, 2.000 personnes selon les organisateurs ont défilé dans le calme dimanche matin à Roybon (Isère) pour soutenir le projet d'un Center Parcs qui créé la polémique. Le cortège a traversé la commune, sa forêt attenante et le chantier du village-vacances.

C'est l'association "Vivre en Chambaran" qui a lancé cette "marche pacifique". La foule était  composée de nombreuses familles avec enfants et d'élus de tout bord, comme Vincent Barbier, élu UMP de la ville de Grenoble. 

 

Pour ces partisans, le projet apportera de l'emploi et de l'attractivité à Roybon et ses alentours.

Des zadistes s'invitent au défilé

En cours de route, cinq membres du collectif Zad (zone à défendre) Roybon ont rejoint la queue de la manifestation. Ils tenaient une pancarte "Nous sommes tous frères. Je suis venu comprendre et écouter".

Leur présence a entraîné quelques échanges vifs mais aucun incident notable. Cette marche était pour les soutiens du projet une réponse aux actions de samedi après-midi. Les opposants au Center Parcs ont manifesté près du chantier de construction du fameux parc et à Grenoble. Le Center Parcs de Roybon doit accueillir un millier de cottages, des commerces et des restaurants sous une bulle transparente maintenue à 29°c. Le projet prévoit 697 créations d'emplois (468 emplois "équivalent temps plein") et d'importantes retombées fiscales pour les collectivités locales. Ses détracteurs voient dans ce projet un danger important pour l'environnement.