Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Les obsèques du bébé rom à Wissous

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La petite Maria Francesca, bébé de la communauté rom décédé à deux mois et demi, a finalement été inhumée à Wissous, commune voisine de Champlan, dont le maire a présenté ses excuses.

La fillette a été enterrée à 7 kilomètres du cimetière qu’avaient choisi ses parents. Maria Francesca, un bébé rom de deux mois et demi décédé au lendemain de Noël, a été inhumée ce lundi 5 janvier, à Wissous (Essonne), malgré la volte-face du maire de Champlan.

"On atteint l'innommable, l'abject"

Ce matin, des anonymes ont souhaité se rendre à l'église, en soutien à la communauté rom. "Là, je crois qu'on atteint l'innommable, l'abject, parce que c'est un nourrisson mort qui n'a même pas le droit d'être reconnu et je trouve ça horrible", déplore Guy au micro de France 2. "C'est aussi une famille chrétienne, qui vit la même foi que moi", souligne le père Joseph.

L'enfant vivait avec sa famille dans un bidonville à Champlan. À deux mois et demi, la petite est décédée de la mort subite du nourrisson. Ses parents voulaient l'enterrer dans le cimetière de la commune, mais le maire, Christian Leclerc, aurait refusé de l'accueillir, créant une vive polémique. L'élu dément, évoquant une erreur administrative d'un des services municipaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Polémique sur l'inhumation d'un bébé rom

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.