Plusieurs centaines de sans-papiers envahissent l'aéroport de Roissy

Réunis dans l'aérogare à l'appel du collectif La Chapelle, les "gilets noirs" s'opposent aux expulsions des personnes en situation irrégulière.

Des sans-papiers occupent le terminal 2 de l\'aéroport de Roissy, le 19 mai 2019.
Des sans-papiers occupent le terminal 2 de l'aéroport de Roissy, le 19 mai 2019. (COLLECTIF LA CHAPELLE DEBOUT)

Ils se présentent comme des "gilets noirs". Plusieurs centaines de sans-papiers ont momentanément envahi le terminal 2 de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, dimanche 19 mai, à l'appel du collectif La Chapelle debout. "Ce lieu est avant tout une frontière, sans murs ni barbelés. Pourtant elle marque des corps", explique dans un communiqué ce collectif qui dénonce les expulsions de personnes en situation irrégulière.

Après avoir occupé l'aérogare une partie de l'après-midi, une délégation de "gilets noirs" a été reçue par des responsables de la compagnie Air France, à laquelle ils demandent de "stopper toute participation financière, matérielle, logistique ou politique" à ce qu'ils désignent comme des "déportations". A l'issue de cet entretien dont la teneur n'a pas filtré, les sans-papiers ont évacué les lieux.