Immigration aux États-Unis : à la frontière, de nombreux Mexicains tentent de fuir la violence des cartels

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Immigration aux États-Unis : à la frontière, de nombreux Mexicains tentent de fuir la violence des cartels
Immigration aux États-Unis : à la frontière, de nombreux Mexicains tentent de fuir la violence des cartels Immigration aux États-Unis : à la frontière, de nombreux Mexicains tentent de fuir la violence des cartels (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - B. Mousset, V. Jové
France Télévisions
À Tijuana, au Mexique, de nombreux Mexicains tentant d'émigrer se voient refuser l'accès aux États-Unis. Une bonne partie d'entre eux s'est résignée à fuir à cause de la violence des cartels, qui sévissent dans plusieurs États du pays.

Les Mexicains sont nombreux à tenter de migrer vers les États-Unis. La majorité d'entre eux sont néanmoins refoulés. À Tijuana (Mexique), près du poste-frontière le plus fréquenté du monde, on retrouve ceux qui ont échoué à entrer aux États-Unis dans des centres d'accueil pour migrants. Juan a fui la violence des cartels mexicains. "Je me suis enfui parce qu'un jour, on m'a kidnappé. J'étais parti faire des courses. Des hommes du gang des Tlacos m'ont emmené chez leur chef (...). Il m'a dit qu'il voulait que je travaille pour lui, sinon, il prendrait mes enfants", témoigne-t-il.

Une mère a fui pour sauver sa fille d'un cartel

Les gangs liés aux cartels de la drogue font régner la terreur dans de nombreux États mexicains. "Le cartel de ma région voulait enlever l'une de mes filles, parce qu'un garçon du gang l'aimait bien. La première fois qu'il l'a vue lors d'une fête du village, il a dit : 'Il faut qu'elle soit à moi.' Le jour où elle aurait dû être enlevée, on est donc parti de notre maison", raconte Elena. D'autres racontent avoir été frappés à coups de machette.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.