Éric Zemmour : début de son procès pour complicité de provocation à la haine raciale

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
B. Delombre - France 3
France Télévisions

Éric Zemmour est jugé depuis mercredi 17 novembre pour ses propos sur les mineurs isolés tenus en septembre 2020. Le journaliste Benjamin Delombre, en direct du tribunal correctionnel de Paris, apporte des précisions sur ce procès pour le 19/20 de France 3.

Depuis mercredi 17 novembre, Éric Zemmour est jugé pour ses propos sur les mineurs isolés, qu'il avait qualifiés de "voleurs", d'"assassins" et de "violeurs". Le polémiste n'a pas tenu à être présent pour l'ouverture de son procès au palais de justice de Paris. "Une absence justifiée par son avocat : un débat politique, a indiqué Me Pardo, n'a pas à se trancher devant un tribunal", rapporte le journaliste Benjamin Delombre, en direct du tribunal correctionnel de Paris pour le 19/20 de France 3.

Déjà condamné pour des faits similaires

Éric Zemmour est poursuivi pour complicité de provocation à la haine raciale pour ses propos tenus en septembre 2020 sur une chaîne de télévision. "Des paroles jugées racistes, intolérables par la trentaine de parties civiles qui s'est constituée aujourd'hui au procès", poursuit le journaliste, qui rappelle qu'Éric Zemmour a déjà été "condamné par le passé pour des faits de nature similaire". Le polémiste encourt un an d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende. Une peine d'inéligibilité pourrait également être prononcée. Les réquisitions sont attendues pour jeudi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.