Cet article date de plus de deux ans.

Désintox. Non, la France ne subit pas une « immigration débordante »

Publié
Article rédigé par Désintox - Arte
France Télévisions

Lors de son premier meeting à la Mutualité, Valérie Pécresse a donné des gages à la droite de son mouvement Les Républicains, en reprenant avec vigueur le thème de la submersion migratoire.

« Je veux qu’ensemble, nous retrouvions le contrôle de cette immigration débordante (…) » Valérie Pécresse s'est adressée en ces termes à ses militants, lors de son premier meeting en tant que cheffe du parti Les Républicains à la Mutualité.

Mais partir de quel moment peut-on dire que l'immigration est débordante ? Un des moyens de le mesurer est de comparer les chiffres à ceux des autres pays développés. « En France on est persuadé qu’on est envahi par l’immigration, mais nous n’avons pas un regard comparatif », déplore François Héran, démographe spécialiste de l'immigration et professeur au Collège de France.

Chaque année, l'OCDE publie un document référent, les perspectives des migrations internationales, qui permet de comparer les statistiques d'une trentaine de pays. Il ressort de l'édition 2021 que la France est un pays de faible immigration, relativement aux autres. Sur la dernière décennie (pour graphisme : entre 2010 et 2020), la part des personnes nées à l'étranger dans la population totale est passée de 11,6% à 13,1%. Une hausse de 1,5 point.

Pendant la même période, la croissance a été de 2,2 points en moyenne pour les pays de l'OCDE. Et la grande majorité des pays voisins de la France a connu une hausse bien plus importante. Parmi eux, le Royaume-Uni (2,9 points), l’Allemagne (3,3 points) ou la Belgique (4 points).

« En proportion de la population globale, on voit effectivement que l’immigration a moins augmenté en France que dans d’autres pays ces dernières années », explique à Désintox Jean-Christophe Dumont, directeur de la division des migrations internationales de l’OCDE.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.