Il y a 50 ans, les femmes accédaient à l'indépendance financière

Grâce à la loi du 13 juillet 1965, même les femmes qui n'avaient pas signé de contrat de mariage avec leur mari, furent autorisées à disposer de leur argent.

FRANCE 3

Ces images d'archive de l'INA, qui montrent un mariage à la mairie, témoignent du chemin parcouru. "Madame, dans quelques instants tout va changer : vous étiez libre, vous allez avoir un mari, tout puissant". Jusqu'en 1965, les femmes qui se mariaient sans contrat de mariage étaient totalement dépendantes financièrement de leur époux.
 
"Je n'avais pas de chéquier. J'étais de cette époque où mon mari me donnait tant par mois, pour la tenue de la maison", se souvient Thérèse Clerc, fondatrice de l'association "Les Babayagas", une maison de retraite collective et féministe. "J'en souffrais quand même un peu parce que je n'avais aucune liberté", confie-t-elle.

Le point de départ

A partir de la loi du 13 juillet 1965, c'est la révolution : la femme devient l'égale de l'homme sur le plan de la gestion de ses intérêts. Cette loi marque le début de l'indépendance économique pour les femmes. La loi a précédé parfois les mœurs, et la pilule n'a pas toujours été facile à avaler du côté de la gent masculine… et en particulier des maris sans contrat de mariage.

Le JT
Les autres sujets du JT