Régionales en Pays de la Loire : altercation entre Christelle Morançais et Matthieu Orphelin, un débat annulé

Matthieu Orphelin a accusé certains membres de l'équipe de Christelle Morançais d'avoir tenu des propos homophobes à son égard.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Matthieu Orphelin, candidat aux élections régionales dans les Pays de la Loire, le 22 juin 2021. (ROBIN PRUDENT / FRANCEINFO)

Un débat prévu entre les candidats aux régionales dans les Pays de la Loire a été annulé à la dernière minute mercredi 23 juin après une vive altercation entre Christelle Morançais et Matthieu Orphelin au sujet de propos supposés homophobes, rapportent France Bleu Loire Océan et France Bleu Maine.

"L'échange a été très bref, mais virulent", raconte Jérôme Desruy, rédacteur en chef de Télénantes. Ce dernier a entendu le ton monter entre les deux candidats, au moment où Christelle Morançais a croisé Matthieu Orphelin en sortant du maquillage.

Après l'échange, Christelle Morançais est partie "au bord des larmes"

"Christelle Morançais est revenue sur les accusations de propos homophobes lancées par Matthieu Orphelin, en les condamnant, tout en disant qu'elles n'avaient pas été portées par des candidats et que les auteurs restaient à identifier", poursuit Jérôme Desruy. "Il l'a traitée de menteuse, le ton était vif. Christelle Morançais a fini par dire qu'elle renonçait au débat et elle est partie au bord des larmes". Les organisateurs du débat ont tenté une conciliation, sans succès. Un autre débat est programmé jeudi 24 juin sur France 3 Pays de la Loire, en partenariat avec France Bleu.

La candidate de la droite et le candidat écologiste s'étaient affrontés sur le même thème par communiqués interposés dans la matinée, avant de se retrouver dans l'après-midi pour ce débat organisé par Ouest-France et plusieurs télévisions locales.

A l'issue de l'accrochage de mercredi 23 juin, l'équipe de la présidente sortante a publié un nouveau communiqué de presse intitulé "Je ne veux plus de la violence". Elle explique avoir renoncé à ce débat car elle "n'accepte plus l'agressivité verbale de Matthieu Orphelin" à son encontre "et le tour violent qu'elle a prise juste avant le débat". "Qu'il me taxe d'homophobe ou de réactionnaire, admettons (…) mais je n'accepte pas qu'il me parle comme à un chien, il est allé beaucoup trop loin", dénonce Christelle Morançais.

Selon Matthieu Orphelin, Christelle Morançais n'a "pas saisi la gravité des faits"

En cette fin d'après-midi, Matthieu Orphelin a à son tour publié son communiqué. Il raconte que la veille "en face d'une école élementaire à Angers, des membres de l'équipe de Madame Morançais ont eu des propos homophobes violents à mon encontre devant des membres de mon équipe (…) j'ai porté plainte et informé Madame Morançais par courrier", écrit-il, dénonçant la "banalisation de l'homophobie".

Mathieu Orphelin estime que la réaction de Christelle Morançais "montre qu'elle n'a pas saisi la gravité des faits" et affirme lui avoir exprimé "sans aucune agressivité ou aucun mot déplacé mon incompréhension alors qu'elle mettait en doute la véracité des faits". Le candidat écologiste dit regretter la décision de son adversaire de ne pas débattre et appelle l'ensemble des formations politiques "à faire preuve de sérénité et de calme".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Homophobie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.