Homophobie : près de 70 pays répriment encore l’homosexualité

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Homophobie : près de 70 pays répriment encore l’homosexualité
FRANCEINFO
Article rédigé par
Q. Bérichel - franceinfo
France Télévisions

En 2021, l’homosexualité est encore illégale dans près de 70 pays. À l’occasion de la Journée mondiale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie, lundi 17 mai, le journaliste Quentin Bérichel fait le point sur les violences et les discriminations subies par les homosexuels, bisexuelles et transgenres à travers le monde.

Célébrée le 17 mai, la Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie commémore la date à laquelle l’Organisation mondiale de la Santé a décidé, en 1990, de ne plus considérer l’homosexualité comme une maladie mentale. Pourtant, plus de trente ans plus tard, 69 pays continuent de réprimer l’homosexualité au sein de leurs frontières. On en compte 32 en Afrique, 22 en Asie ou encore 9 en Amérique centrale et latine. "La très grande majorité de ces pays ont une législation dite punitive envers la communauté homosexuelle", explique le journaliste Quentin Bérichel, sur le plateau du 23 Heures.

Le mariage entre personnes du même sexe autorisé dans 29 pays seulement

En Algérie, au Maroc ou encore en Birmanie, les homosexuels risquent encore jusqu’à dix ans d’emprisonnement. En Égypte ou au Kenya, ces peines grimpent à plus de dix ans de prison. Des condamnations qui peuvent même aller jusqu’à la peine de mort dans 11 pays, comme en Arabie saoudite, en Iran ou au Nigeria. "L’autre exemple qui montre qu’il reste encore du chemin à faire pour les droits LGBT dans le monde, c’est la question du mariage homosexuel. Très peu de pays l’ont encore légalisé, puisque seuls 29 pays ont autorisé officiellement l’union entre deux personnes du même sexe", conclut Quentin Bérichel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Homophobie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.