Haut-Rhin : le vélo, un goût de liberté

À Mulhouse (Haut-Rhin), des femmes, mères de famille pour la plupart, suivent des cours de vélo une fois par semaine. Une initiative qui leur fait beaucoup de bien. 

France 3

Une séance sans pédales pour travailler l'équilibre et la confiance en soi. À 62 ans, Fadila prend son tout premier cours de vélo. "Quand je suis arrivée en France, j'ai tout de suite passé mon permis de conduire, mais je n'ai pas appris à faire du vélo", raconte-t-elle. Elle est la dernière recrue d'une équipe déjà bien rodée. Depuis un peu plus d'un an, des femmes du quartier de Bourtzwiller à Mulhouse (Haut-Rhin) montent sur un vélo une fois par semaine.

Le nombre de participantes a triplé en quelques mois

Les services de l'État assurent la logistique. La police municipale prête les vélos. Au-delà du sport, les cours visent à créer du lien social. "Dans ces quartiers-là, les mamans étaient isolées, très sédentaires. Elles ont commencé par trois séances de vélo. À l'issue de ces trois séances, elles ne voulaient plus arrêter", se réjouit Patrice Richert, moniteur de cyclisme. Le nombre de participantes a triplé en l'espace de quelques mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un logo de piste cyclable, à Paris.
Un logo de piste cyclable, à Paris. (PHOTO12 / GILLES TARGAT / AFP)