Yannick Agnel accusé de viol : la justice "doit aller au bout", pour la ministre Roxana Maracineanu

L'ancienne championne de natation se dit d'autant plus touchée qu'elle connaît la jeune femme qui a porté plainte.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre chargée des Sports Roxana Maracineanu, le 12 novembre 2021. (FRANCK KOBI / MAXPPP)

La justice "doit aller au bout", a réagi la ministre chargée des Sports Roxana Maracineanu samedi 11 décembre sur franceinfo, alors que Yannick Agnel est visé par une plainte pour viol et agression sexuelle sur mineure de 15 ans. Sa garde garde à vue jeudi a été levé samedi à la mi-journée, a appris franceinfo de source proche du dossier. L'ancien nageur va être présenté à un juge d'instruction.

>> Ce que l'on sait des accusations de viol et d'agression sexuelle sur mineure qui visent l'ancien nageur Yannick Agnel

"Je connais personnellement la personne qui a déposé plainte donc vous imaginez bien que c'est quelque chose qui me touche particulièrement. La plainte de la jeune fille est aujourd'hui entre les mains de la justice, elle doit aller au bout", a commenté la ministre, ancienne championne de natation.

Roxana Maracineanu a rappelé que les violences sexuelles sont "un sujet très important pour [elle] au niveau national. C'est un combat que nous portons aussi au niveau européen, international, pour que les sportifs dans le champ du sport mais aussi tous les enfants dans d'autres champs puissent être protégés, que la parole puisse se libérer".

Elle salue le "courage de ces personnes qui prennent la parole pour raconter ce qu'elles ont vécu, pour expliquer ce qu'elles ne veulent plus subir et pour arriver à dire stop. Je crois que c'est essentiel pour que d'autres enfants n'aient plus à subir ça".

"Ce qui est important c'est que plus personne ne puisse se prévaloir d'une quelconque impunité."

Roxana Maracineanu, ministre chargée des Sports

à franceinfo

Selon les informations de franceinfo, le double champion olympique de natation de 29 ans aujourd'hui est accusé de violences sexuelles en 2016, quand il avait 24 ans, à Mulhouse, sur une mineure de 13 ans – la fille de son entraîneur Lionel Horte, qui a aussi entraîné Roxana Maracineanu quand elle nageait à haut niveau.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.