:l'éco, France info

VIDEO. Marlène Schiappa sur l'égalité femmes-hommes dans les ministères "L'Etat n'est pas exemplaire et il doit le devenir."

Invité de Jean-Paul Chapel dans ": L'éco" ce lundi 8 janvier, Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes, a évoqué les violences faites aux femmes, l'égalité salariale dans les entreprises et dans les services de l'Etat.

franceinfo:

Sur le plateau de ":l'éco" mardi 9 janvier, la secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, a commenté la cérémonie des Golden Globes qui a eu lieu lundi 8 janvier. Elle a jugé le discours de l'animatrice Américaine Oprah Winfrey "magnifique" et "partage totalement ce qu'elle a dit" : "Maintenant on va croire les femmes qui parlent, enfin !"

Les violences faites aux femmes, grande cause du quinquennat 

"Emmanuel Macron avait dit que les violences faites aux femmes seraient la grande cause du quinquennat, il l'a pourtant à peine évoqué dans ses vœux du 31 décembre, avez-vous été déçue, étonnée ? " Marlène Schiappa a répondu à la Question qui fâche du Huffpost : "Pas du tout ! L'objet des voeux du 31 décembre n'est pas de faire une recension de tous les sujets marquants."

Elle a d'ailleurs annoncé une série de mesures qui seront proposées dans une loi présentée conjointement avec la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, d'ici à la fin 2018. Notamment une mesure qui permettra, "à la justice d'aller voir les femmes dans les hôpitaux" sans qu'elles n'aient besoin de se déplacer, lorsqu'elles sont victimes de violences. 

L'égalité femmes-hommes, un combat dans les entreprises ... et dans les ministères

Elle a également abordé la question de l'égalité salariale dans les entreprises, ou elle compte appliquer le "name and shame", soit le "nommer et dénoncer". Elle l'a déjà montré du doigts deux entreprises mauvaises élèves : Sartorius Biotech et Maurel & Prom. Elles avaient refusé de se rendre à une réunion au ministère pour parler de cette question.

Mais deux ministères sont aussi concernés par cette question de l'égalité femmes-hommes, nous rappelle Jean-Paul Chapel. Le ministère des Armées et de la Justice se sont respectivement vu infliger des amendes de 120 000 € et 60 000 €. La raison ? Trop peu de femmes y sont nommées à des postes de hauts-fonctionnaires. Une situation que la secrétaire d'Etat a dénoncée : "L'Etat n'est pas exemplaire et il doit le devenir."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine cette interview par la chanson préférée de son invité. Marlène Schiappa a choisi "Ton Héritage" de Benjamin Biolay. "C'est une chanson très belle, extrêmement bien écrite et très émouvante."

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

 Marlène Schiappa sur l\'égalité femmes-hommes dans les ministères \"L\'Etat n\'est pas exemplaire et il doit le devenir.\"
 Marlène Schiappa sur l'égalité femmes-hommes dans les ministères "L'Etat n'est pas exemplaire et il doit le devenir." (franceinfo:)