VIDEO. Harcèlement sexuel : un court-métrage en réalité virtuelle pour vous mettre dans la peau d'une victime

Le premier épisode de "La Traque" met en scène une situation classique de harcèlement sexuel au travail, où le spectateur est à la place de la victime. 

Capture d\'écran du court-métrage \"La Traque\", qui met en scène une situation de harcèlement sexuel au travail en réalité virtuelle. 
Capture d'écran du court-métrage "La Traque", qui met en scène une situation de harcèlement sexuel au travail en réalité virtuelle.  (LA TRAQUE / YOUTUBE)

"Tu crois que j’ai pas vu ton petit manège ? Avec tes petites jupes d’allumeuse, là ? Qu’est-ce que tu crois ? T’es rien ici. Si je claque des doigts, t’es virée." Que feriez-vous si un de vos collègues vous balançait cette phrase alors que vous venez d'arriver dans une entreprise ? Peut-être pas grand-chose, comme Lucie, héroïne d'un court-métrage en réalité virtuelle visant à dénoncer le harcèlement sexuel au travail. Produit par le réalisateur Guillaume Clere et la journaliste Pauline Verduzier, La Traque vise à mettre le spectateur dans la peau de la victime, comme l'explique L'Obs mercredi 10 octobre. 

Ce huis clos se déroule dans l'open-space d'une petite entreprise, entre la photocopieuse et la machine à café. L'équipe est composée de Julien, le patron, Mathias, le plus expérimenté, Eric et Lucie, dont c’est le premier jour. 

"Ressentir de l'empathie"

Le spectateur, qui voit la scène à travers les yeux de Lucie, assiste impuissant aux avances de plus en plus lourdes de Mathias.

Guillaume Clere et Pauline Verduzier lancent mercredi une campagne de financement participatif pour mettre au point de nouveaux épisodes inspirés d’autres situations de harcèlement (dans la rue, les transports en commun, à l'université…). "La réalité virtuelle permet au spectateur de s’immerger, d’incarner un personnage et de ressentir de l'empathie, expliquent-ils. Utiliser ce procédé dans le cas des violences sexistes permettra au grand public de mieux les comprendre et peut-être de changer les comportements en proposant un changement de perspective."